Film d'ouverture, président du jury, maître de cérémonie... Un point sur le 69e Festival de Cannes

Le 69e Festival de Cannes se tiendra du 11 au 22 mai 2016
Le 69e Festival de Cannes se tiendra du 11 au 22 mai 2016 - © All Rights Reserved

Dans deux semaines, le Festival de Cannes dévoilera la sélection officielle de sa 69e édition qui se déroulera du 11 au 22 mai prochains. En attendant de prochaines révélations, voici un récapitulatif des informations déjà officiellement annoncées.

Le président du jury : George Miller
L'Australien succède aux frères Coen et confirme au passage son statut de réalisateur influent après les six Oscars raflés en février dernier avec "Mad Max : Fury Road", qui avait d'ailleurs été présenté en 2015 au Festival de Cannes hors compétition, le jour de sa sortie dans les salles françaises. Pour l'aider à décerner la Palme d'Or de la 69e édition, plusieurs personnalités du 7e art l'accompagneront. Pour le moment, aucun nom n'a encore été donné par les organisateurs.

Le film d'ouverture : "Café Society" de Woody Allen
Entre Cannes et le cinéaste new-yorkais, c'est une longue histoire d'amour. Depuis 1979 et son chef-d'oeuvre "Manhattan", 14 de ses films ont été présentés sur la Croisette. Son dernier, au cinéma le jour de l'ouverture des festivités, devient même son 3e à faire l'ouverture de l'événement, après "Hollywood Ending" en 2002 et "Minuit à Paris" en 2011. Cette histoire, qui plongera Jesse Eisenberg, Kristen Stewart, Steve Carell et Blake Lively dans le Hollywood des années 30, succède à "La Tête haute" d'Emmanuelle Bercot.

Le maître de cérémonie : Laurent Lafitte
Que de chemin parcouru pour le comédien et humoriste depuis ses premiers pas dans le sitcom de M6 des années 90 "Classe mannequin". A 42 ans, l'acteur vu notamment dans "Les Petits mouchoirs", "L'Écume des jours", "De l'autre côté du périph" ou "Papa et maman", prendra la place de Lambert Wilson, maître de cérémonie en 2015. Il se murmure même que son prochain film, "Elle" de Paul Verhoeven, prévu juste après le festival (25 mai) pourrait figurer dans la sélection officielle.

L'affiche : un hommage à Jean-Luc Godard
Après Ingrid Bergman, c'est à Jean-Luc Godard que les organisateurs ont souhaité rendre hommage en reprenant des photogrammes de son film de 1963, "Le Mépris". Sur un fond jauni, Michel Piccoli monte lui aussi des marches, surplombant la Méditerranée. Tout un symbole.

Le président de la Semaine de la critique : Valérie Donzelli
En 2011, son deuxième film, "La Guerre est déclarée" avait fait l'ouverture de la Semaine de la critique. En 2015, "Marguerite et Julien" se trouvait en compétition en sélection officielle. Cette année, la réalisatrice française se trouvera de l'autre côté puisqu'il lui reviendra la tâche de décerner les divers prix remis lors de la 55e Semaine de la critique.

Le président du jury des courts métrages et de la Cinéfondation : Naomi Kawase
La Japonaise est elle aussi une grande habituée de la Croisette, où elle a remporté en 1997 la Caméra d'or pour "Suzaku" et le Grand prix du jury en 2007 avec "La Forêt de Mogari". En 2013, elle a même été membre du jury, présidé cette année-là par Steven Spielberg.

Le Carrosse d'or : Aki Kaurismäki
Pour succéder au Chinois Jia Zhangke, la Société des réalisateurs de films (SRF) a choisi cette année le cinéaste finlandais comme lauréat du Carrosse d'or. Le réalisateur n'est pas un inconnu à Cannes puisqu'il a déjà reçu le Grand Prix grâce à son film "L'Homme sans passé" (2002). Neuf ans plus tard, il est sélectionné à nouveau sur la croisette avec "Le Havre".

La sélection officielle : annoncée le 14 avril
C'est la grande inconnue de la 69e édition : Qui succédera à "Dheepan" de Jacques Audiard, Palme d'Or en 2015? Les organisateurs annonceront leur sélection le jeudi 14 avril mais quelques noms circulent déjà dans la presse. Les Américains espèrent notamment que Jodie Foster fera le déplacement dans le sud de la France avec "Money Monster". Sean Penn ("The Last Face"), Steven Spielberg ("Le Bon gros géant"), Martin Scorsese ("Silence") sont également cités. Parmi les grands noms du cinéma européen, Emir Kusturica ("L'Amour et la paix"), Wim Wenders ("Les Beaux jours d'Aranjuez"), Pedro Almodovar ("Julieta"), les frères Dardenne ("La fille inconnue") et Ken Loach ("Moi, Daniel Blake") pourraient également faire parler d'eux, tout comme le Canadien Xavier Dolan avec "Juste la fin du monde".