Fiff: spectaculaire Mommy de Xavier Dolan, avec Anne Dorval

Anne Dorval, dans Mommy de Xavier Dolan
Anne Dorval, dans Mommy de Xavier Dolan - © Daniel Dubois

Après "J'ai tué ma mère" et ses trois Bayards, l'univers de Xavier Dolan est de retour au FIFF, plus percutant que jamais. L'histoire d'une cohabitation difficile entre une mère et son fils au comportement pathologique.

Rencontre avec Anne Dorval

Xavier Dolan vous a demandé une énergie hors norme pour ce film ?

Oui il fallait être en forme, et je m'étais préparée, je savais que j'allais être de tous les plans de ce film et que j'allais devoir travailler fort. C'était un rôle exigeant, comme les acteurs en veulent, avec un réalisateur exigeant c'est vrai. J'étais bien servie.

 

Votre look est particulier, en fait dans chaque film vous êtes différente physiquement  ?

Le scénario était très précis dans les dialogues, néanmoins tout n'était pas coulé dans le béton. J'avais des questionnements par rapport à certaines tenues vestimentaires, parce qu'on crée un personnage pas seulement avec un texte, mais avec les autres, et avec les vêtements qu'on porte. Les chaussures par exemple, est un élément du costume que je considère comme le plus important. Ca change la démarche, on ne bouge pas de la même façon avec des talons, et ça en dit beaucoup sur le personnage. C'est quand même une femme de 50 ans, qui s'habille comme une ado. Ca en dit beaucoup sur le déni.

Elle est proche de son fils, mais elle a aussi un comportement de mère, parce qu'elle veut être là pour lui. Elle lui reproche de dire des gros mots, mais elle en dit sans arrêt... C'est une femme qui n'a pas beaucoup d'instruction, mais qui fait beaucoup de sacrifices pour son fils. Elle est seule, mais c'est touchant de voir tout l'amour qu'elle porte à son fils. Elle n'a pas d'amis, et elle gère la maladie de son enfant, mail il lui faut de l'aide malgré tout l'amour qu'elle lui porte.

Christine Pinchart