Festival de Cannes : la Palme d'or à "Une affaire de famille" du Japonais Kore-Eda

La Présidente du jury Cate Blanchett et le réalisateur japonais Hirokazu Kore-Eda, qui vient de recevoir la Palme d'or.
La Présidente du jury Cate Blanchett et le réalisateur japonais Hirokazu Kore-Eda, qui vient de recevoir la Palme d'or. - © ALBERTO PIZZOLI - AFP

La Palme d'or du Festival de Cannes a été remise samedi à "Une affaire de famille" du réalisateur japonais Hirokazu Kore-Eda, a annoncé le jury présidé par Cate Blanchett.

Première palme d'or japonaise depuis "L'Anguille" de Shohei Imamura en 1997, "Une affaire de famille" raconte l'histoire d'une famille qui vivote et chaparde dans les magasins, qui recueille une fillette maltraitée.

"A chaque fois que je viens ici, que je suis invité au Festival de Cannes, je me dis que c'est vraiment un endroit où l'on reçoit beaucoup de courage", a souligné Hirokazu Kore-Eda en recevant son prix.

"Je ressens aussi de l'espoir, l'espoir peut-être que grâce au cinéma les gens qui habituellement s'affrontent, les mondes, les pays qui s'affrontent, peuvent peut-être se rejoindre. Je vais donc accepter, recevoir ce courage et cet espoir que j'ai reçus ici", a-t-il ajouté.

Le réalisateur a dit aussi vouloir partager son prix "avec les deux réalisateurs qui n'ont pas pu être présents ici à Cannes", l'Iranien Jafar Panahi et le Russe Kirill Serebrennikov, tous deux interdits de voyager à l'étranger, et avec "les jeunes réalisateurs qui commencent dans le métier et qui vont nous créer beaucoup de beaux films à l'avenir".