"Fatwa" de Mahmoud Ben Mahmoud: "Il fallait travailler sur la dimension humaine de l'Islam"

Fatwa, de Mahmoud Ben Mahmoud
Fatwa, de Mahmoud Ben Mahmoud - © Cinéart

"Fatwa" le film de Mahmoud Ben Mahmoud aborde le thème de la radicalisation tout en nuance.

Le film se déroule dans les années qui ont suivi la révolution de 2011 en Tunisie. Entre 2012 et 2015, c’est important de le préciser, afin de ne pas donner l’impression que la violence se poursuit encore aujourd’hui. Ce qui n’est pas le cas. Mahmoud souligne qu’en 2017, 8.000.000 de touristes sont revenus sur le sol tunisien. La situation est sous contrôle , hormis qq poches de résistance.

C'est l’histoire d’un père divorcé, qui revient en Tunisie pour reconnaitre le corps de son fils décédé dans un accident de moto. Mais il ne croit pas à la thèse de l’accident et se met à fouiller dans l’histoire de son garçon, étudiant aux Beaux-Arts, éduqué, dont la mère parlementaire bénéficie d’une garde rapprochée, pour ses publications dérangeantes. Et ce qui touche au premier abord, c’est la bienveillance, l’empathie que les autorités, et les proches ont pour cette famille endeuillée. On est dans sa douleur, dans son deuil.  Rencontre avec Mahmoud Ben Mahmoud 

"Fatwa" sort ce 20 février. Le film prône la tolérance et fait la part des choses, entre un Islam radical, qui n'est pas le souhait de la majorité des Tunisiens, et un Islam à visage humain.