Eva Green, Danny DeVito et maintenant Colin Farrell pour jouer dans l'adaptation live de "Dumbo"

Colin Farrell
Colin Farrell - © BRITTA PEDERSEN - AFP

Colin Farrell rejoindrait la version live du classique d'animation de Disney que Tim Burton tournerait très prochainement avec Danny DeVito et Eva Green, indique Variety. La question du casting s'annonce cruciale pour la suite du film, compte tenu du succès actuel d'une autre production Disney au cinéma, "La Belle et la Bête".

Disney ne devrait pas tarder à démarrer le tournage du film, avec Tim Burton à la réalisation. Devant la caméra, les choses ne paraissent pas aussi simples que ça. La firme aux grandes oreilles a déjà essuyé les refus de Tom Hanks, préférant tourner le film de guerre "The Grey Hound", de Will Smith, déjà pris pour le troisième volet de "Bad Boys", de Chris Pine et de Casey Affleck.

C'est désormais Colin Farrell qui est évoqué pour incarner le père d'enfants qui se lieront d'amitié avec l'éléphanteau après l'avoir vu au cirque. L'acteur irlandais tournerait pour la première fois avec Tim Burton, contrairement à ses partenaires de jeu, Danny DeVito et Eva Green, habitués au réalisateur.

Pour le premier, annoncé pour incarner le propriétaire du cirque, il s'agira de sa quatrième collaboration avec le metteur en scène, après "Batman: le défi", "Mars Attacks" et "Big Fish". La Française Eva Green, qui campera la trapéziste Colette, a quant à elle tourné dans "Dark Shadows" et "Miss Peregrine et les enfants particuliers", dernier film en date de Tim Burton.

Disney devrait porter une attention toute particulière au casting de "Dumbo", film qui mélangera prises de vue réelle et séquences animées. Un point crucial pour la réussite du long métrage adapté de son quatrième classique d'animation sorti en 1941. Le studio ne s'est pas trompé en offrant le rôle de Belle à Emma Watson, qui a refusé "La La Land" pour participer au Disney. "La Belle et la Bête" a déjà récolté 700M$ à travers le monde et prend aisément la première place du box-office de 2017.

Disney peut également compter sur l'expérience de Tim Burton, qui lui a déjà permis de gagner plus de 1 milliard de dollars en 2010 avec l'adaptation live de "Alice au pays des merveilles".