En tête du box-office mondial, Shailene Woodley peut rêver à une carrière hollywoodienne

Son personnage de Tris, une "divergente" qui met à jour un complot dans un monde dystopique, fait immédiatement penser à celui de Katniss, porte-parole de la rébellion face à l'autorité de Panem dans "Hunger Games". Les deux sagas sont issues de trilogies littéraires : "Divergente" de Veronica Roth et, plus connue, "Hunger Games" de Suzanne Collins.

Une carrière oscarisée à la Jennifer Lauwrence

Mêlant science-fiction, action et aventure, les deux franchises se ressemblent à plusieurs points de vue, dont celui d'être portées par des personnages féminins. Et la comparaison ne s'arrête pas là puisque entre les deux actrices, Shailene Woodley et Jennifer Lawrence, quelques similitudes se révèlent.

Les deux femmes ont commencé jeune leur carrière, grâce à de brèves apparitions à la télévision. A moins de vingt ans, elles se font chacune remarquer sur le grand écran, dans des films indépendants. Jennifer Lawrence décroche une première nomination aux Oscars avec "Winter's Bone" tandis que Shailene Woodley est citée pour un Golden Globe avec "The Descendants", film dans lequel elle joue la fille du personnage de George Clooney.

Avant de décrocher le rôle qui la propulse au rang de star, l'héroïne de "Hunger Games" se fait engager dans une autre grosse production hollywoodienne, celle des "X-Men", dans le rôle de Mystique. Shailene Woodley se démarque avec la romance "Nos étoiles contraires", également adapté d'un best-seller destiné aux jeunes lecteurs.

Une carrière plus éclectique à la Kristen Stewart

Jennifer Lawrence est devenue la nouvelle coqueluche d'Hollywood mais y serait-elle parvenue si le réalisateur David O. Russell ne lui avait pas tendu la main? Toutes ses nominations et statuettes sont le fruit de leur rencontre et de leur travail, notamment sur "Happyness Therapy" et "American Bluff". Le duo se reformera en 2016 pour "Joy", biopic d'une entrepreneuse qui a inventé la "serpillière miracle". Jennifer Lawrence poursuivra entre-temps sa participation à la saga "X-Men", prochainement complétée par l'épisode "Apocalypse".

De son côté, Kristen Stewart, ancienne héroïne de "Twilight", diversifie les projets. Elle aussi a démarré très jeune dans le métier et s'est rapidement fait remarquer grâce à "Panic Room" de David Fincher et "Into the Wild" de Sean Penn, bien avant d'endosser le rôle de Bella, humaine qui tombe amoureuse d'un vampire.

Depuis la fin de "Twilight", l'Américaine a été vue dans l'adaptation de Jack Kerouac "Sur la route", qui lui a permis de monter les marches à Cannes en 2012. Après "Blanche-Neige et le chasseur", "Sils Maria" d'Olivier Assayas lui a offert un César le mois dernier, et "Still Alice" un nouvel éclairage, grâce à la performance oscarisée de Julianne Moore.

Une carrière plus discrète à la Emma Watson

À l'âge de dix ans, la Britannique née à Paris était déjà connue dans le monde entier. En décrochant le rôle d'Hermione Granger, la meilleure amie d'Harry Potter, dans la saga de sorcellerie, Emma Watson a été rapidement propulsée au rang de star.

Après onze ans passés aux côtés de Daniel Radcliffe, il n'a pas été évident pour la jeune femme de se faire son propre nom. "My Week with Marilyn" et "Le Monde Charlie" l'ont aidée à tourner la page mais c'est réellement à partir de 2013 que des réalisateurs ont commencé à s'intéresser à elle. Sofia Coppola l'engage pour "The Bling Ring" tandis que Darren Aronofsky pense à elle pour son biblique "Noé".

Emma Watson passera un nouveau cap en 2017, année où sortira l'adaptation en chair et en os de "La Belle et la Bête", chapeautée par les studios Disney.

 

AFP Relax News