"En sourdine" : l'amour au diapason

Le court métrage de Yann Sông Le Van Ho peint une romance jazz toute en délicatesse.

 

Dans un immeuble qui pourrait être parisien, un célibataire à lunettes et son chien vivent une paisible existence. Patrick, c’est son nom, se sent tout de même un peu seul, à écouter tous les soirs ses artistes de jazz favoris dans son salon. Un jour, il croise sa voisine du bas, et l’entend jouer de la trompette à travers sa fenêtre. C’est le coup de foudre instantané. Patrick, qui n’a pas beaucoup d’expérience semble-t-il se comporte de façon gauche et adolescente. Un jour, Patrick inspire un grand coup et décide d’aller apporter des fleurs à celle qui occupe toutes ses pensées mais tout ne se passe pas comme prévu.

 

Ce charmant court métrage d’animation brosse avec justesse la solitude urbaine et l’espoir qu’elle se rompe, à la croisée d’un regard. Le film d’animation signé Yann Sông Le Van Ho est issu de l’école de La Poudrière, célèbre école française située à  Bourg-lès-Valence. 

 

 

“En sourdine” est à voir sur Arte.

Court Circuit propose une rencontre avec celui qui a composé la musique, Michel Marre.