"Eleven Minutes" : mode surréaliste

Réalisée pour la créatrice Sandra Mansour, ce film de mode est une bombe visuelle tout en poésie et légèreté.

 

La jeune créatrice de mode libanaise confiait sur le site de Vogue qu’elle souhaitait depuis longtemps porter ses créations à l’écran, les mettre en valeur en vidéo. C’est désormais chose faite grâce à l’aide de Mounia Akl et Laurent Saad, qui ont mis en image les désirs de Sandra Mansour. Le petit film de mode nommée Eleven Minutes” est en fait composé de onze vidéos d’une minute mises bout à bout. C’est une succession de tableaux arabisants qui représentent une situation qui met en valeur une femme habillée délicatement et évoluant dans un décor libanais tantôt splendide et naturel, tantôt bétonné et gris, dans un parking de Beyrouth. Onze endroits différents ont servi de toiles de fond à ces claques esthétiques saupoudrées d’un certain décalage. Mounia Akl et Sandra Mansour avaient dans l’idée de faire quelque chose de singulier qui ne s’était jamais vu auparavant, elles voulaient faire le pont entre la mode et le cinéma par l’intermédiaire du surréalisme. 

 

Chaque partie de ce film est une facette de l’univers de Sandra Mansour parfois poudré, parfois flash, parfois terne. La jeune créatrice fait preuve avec Eleven Minutes” de son esprit visionnaire et de sa capacité à s’entourer.

 

 

“Eleven Minutes” de Mounia Akl pour Sonia Mansour.