Dix films français à ne pas manquer en 2016

"Les Chevaliers blancs" avec Vincent Lindon sortira en Belgique le 27 janvier
7 images
"Les Chevaliers blancs" avec Vincent Lindon sortira en Belgique le 27 janvier - © Le Pacte

Comédies, suites, films historiques ou basés sur des faits divers récents... Dix films français qui rythmeront l'année 2016 dans les salles obscures.

Les Chevaliers blancs
Vincent Lindon, Louise Bourgoin, Valérie Donzelli et Reda Kateb seront réunis le 27 janvier dans ce film qui reviendra sur l'affaire de l'Arche de Zoé. Auréolé à Cannes pour "La Loi du marché", Vincent Lindon incarnera le leader de cette association humanitaire française qui, en 2007, avait tenté de faire sortir du Tchad des enfants prétendus orphelins dans le but de les faire adopter en France.

Chocolat
Pour son quatrième passage derrière la caméra, Roschdy Zem a choisi de raconter l'histoire de ce clown devenu à la fin du XIXe siècle le premier artiste noir de la scène française. Un rôle revenu à Omar Sy, de retour en France après une année 2015 passée à Hollywood ("Jurassic World", "À vif!"). Le résultat est attendu dans les salles belges le 3 février.

Marseille
Kad Merad se met en scène pour son troisième film ("Monsieur Papa", "Qui a retué Pamela Rose?"), dans lequel il incarne Paolo, un Marseillais parti 25 ans plus tôt au Canada à la suite d'un drame. Seul un accident de son père parvient à le faire revenir dans la cité phocéenne. À ses côtés, l'acteur a engagé Patrick Bosso dans le rôle de son frère Joseph, Julien Boisselier, Anne Charrier et Judith El Zein. La comédie est attendue le 16 mars dans les salles belges

Les Visiteurs : la Terreur
Plus de vingt ans après leur première aventure, Godefroy de Montmirail et Jacquouille seront plongés dans la Révolution française pour ce troisième épisode, toujours piloté par Jean-Marie Poiré. Jean Reno et Christian Clavier seront eux aussi de retour le 6 avril, entourés par Marie-Anne Chazel, Franck Dubosc, Karin Viard, Sylvie Testud et Ary Abittan.

Camping 3
Franck Dubosc revêt pour la troisième fois le slip moulant et le marcel rose à l'occasion d'une nouvelle aventure au camping des Flots Bleus. Toujours menée par Fabien Onteniente, la comédie prévue peu avant les grandes vacances (29 juin en Belgique) embarquera à nouveau Antoine Duléry, Claude Brasseur et Mylène Demongeot et accueillera pour la première fois Gérard Jugnot et Michèle Laroque.

L'Odyssée
En octobre, Jérôme Salle dévoilera son biopic de Jacques-Yves Cousteau, célèbre explorateur océanographique ici incarné par Lambert Wilson. Audrey Tautou et Pierre Niney participent également au premier film consacré au commandant de la Calypso, dans la peau de sa femme Simone Melchior Cousteau et de son deuxième fils Philippe.

Brice 3
Onze ans après un premier volet vu par 4,4 millions de personnes au cinéma, le célèbre surfeur de Nice retrouvera sa planche en octobre pour une nouvelle aventure qui le mènera loin de la Méditerranée. Jean Dujardin s'entourera à nouveau du réalisateur James Huth, de Clovis Cornillac (Marius) et de Bruno Salomone (Igor d'Hossegor).

Un sac de billes
Christian Duguay s'attaque au roman de Joseph Joffo sorti en 1973 avec une pléiade de stars. Patrick Bruel, Christian Clavier, Elsa Zylberstein, Bernard Campan et Kev Adams sont attendus en décembre dans cette histoire qui suit deux jeunes frères juifs en fuite à travers la France pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Cézanne et moi
Guillaume Gallienne et Guillaume Canet se donneront la réplique dans ce premier film en costumes de Danièle Thompson consacré à l'amitié entre le peintre Paul Cézanne et l'écrivain Emile Zola. Les deux hommes ont entretenu une relation particulière au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle, lorsque Paul Cézanne décide de rompre tout contact à la suite de la sortie du roman de son ami "L'Oeuvre", qu'il a inspiré. Aucune date de sortie n'a encore été annoncée.

Tout, tout de suite
Pour son sixième long métrage, Richard Berry reviendra sur un terrible fait divers de 2006: la mort d'Ilan Halimi. Ce jeune homme a été enlevé par le gang des barbares, menés par Youssouf Fofana, au seul prétexte d'être juif, puis séquestré et torturé pendant des semaines avant de mourir. Le réalisateur, qui sera également devant la caméra dans la peau du père de la victime, s'est appuyé sur le livre de Morgan Sportès, Prix Interallié 2011.