Disney pense aller au-delà d'"Indiana Jones 5"

Steven Spielberg et Harrison Ford au Festival de Cannes en 2008
Steven Spielberg et Harrison Ford au Festival de Cannes en 2008 - © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT - AFP

Bob Iger, le PDG de Disney depuis plus de dix ans, croit en la franchise "Indiana Jones" et imagine même de nouveaux opus à venir. Pour ce faire, Steven Spielberg a confirmé que le co-créateur du héros, George Lucas, devrait toujours être de la partie pour le cinquième opus de la saga, dont la sortie est annoncée pour 2019.

En réponse à une question du Hollywood Reporter à propos d'une extension de la saga à la Star Wars, Bob Iger a tout de suite répondu que la franchise n'aurait pas l'étendue d'un "Star Wars". En revanche, il a expliqué qu'il espérait se concentrer sur "un reboot, un continuum suivi d'une sorte de reboot."

Alors qu'"Indiana Jones 5" sortira en salles en 2019, les équipes auront encore le temps de raffiner les détails de la suite que prendront les aventures  du professeur d'archéologie.

Une chose est sûre, "nous allons faire revenir [Harrison], mais nous devons ensuite imaginer la suite... Je ne nous vois pas atteindre l'échelle de "Star Wars", mais j'en vois d'autres, pas un seul film", précise le grand chef de Disney au Hollywood Reporter.

De son côté, Steven Spielberg a récemment expliqué à des journalistes que George Lucas, avec lequel il a créé le héros au fouet, reprendrait du service sur le prochain projet.

George Lucas était le producteur exécutif des quatre premiers films Indiana Jones et même si l'intérêt du public s'est émoussé envers la saga après le dernier épisode sorti en salles, à savoir "Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal", aussi réalisé par le papa d'"ET", Spielberg reste persuadé que Lucas reprendra sa place de producteur exécutif sur le cinquième opus.

Il a lancé : "Je ne ferais jamais d'Indiana Jones sans George Lucas", et de conclure: "Ce serait de la folie".