Décès du cinéaste suisse Claude Goretta à l'âge de 89 ans

Décès du cinéaste suisse Claude Goretta à l'âge de 89 ans
Décès du cinéaste suisse Claude Goretta à l'âge de 89 ans - © Belga

Le cinéaste suisse Claude Goretta, réalisateur notamment du film "La Dentellière" avec Isabelle Huppert, est décédé à Genève à l'âge de 89 ans, a déclaré jeudi son fils à l'AFP.

Proche du réalisateur suisse Alain Tanner, Claude Goretta était malade depuis plusieurs années. "Il s'est éteint mercredi après-midi à son domicile genevois entouré de sa famille", a dit Lucas Goretta, joint par téléphone.

Né le 23 juin 1929 à Genève, le cinéaste était aussi réalisateur à la télévision, producteur et scénariste. Il a tourné près de quarante films.

Après des études de droit, Claude Goretta s'était très vite tourné vers le cinéma. Avec son ami Alain Tanner, il avait travaillé aux archives du British Film Institute, à Londres.

Dès 1958, il avait réalisé pour la Télévision suisse romande (TSR) des documentaires et reportages et tourné des courts-métrages de fiction écrits avec le réalisateur suisse Michel Soutter.

En 1968, il avait fondé la maison de production Groupe 5 avec Alain Tanner, Jean-Louis Roy, Michel Soutter, Yves Yersin et Jean-Jacques Lagrange. Leurs œuvres engagées ont contribué à l'essor du cinéma suisse.

Hors des frontières helvétiques, Claude Goretta avait reçu le Prix du Jury au Festival de Cannes pour son film "L'Invitation" (1973) avec Jean-Luc Bideau.

Mais son film le plus connu est incontestablement "La Dentellière", réalisé en 1977, avec Isabelle Huppert. Le Festival de Cannes lui décernera cette année-là le prix du Jury OEcuménique.

En 1994, Claude Goretta avait par ailleurs adapté à la télévision, en trois épisodes de 90 minutes chacun, l'oeuvre maîtresse d'Hugo Claus "Le Chagrin des Belges". Il s'était également inspiré des romans policiers de l'auteur belge Georges Simenon pour porter à l'écran le commissaire Maigret.