Décès de Miroslav Ondricek, directeur de la photographie du film "Amadeus"

Roman Polanski et Miroslav Ondricek en 2004
Roman Polanski et Miroslav Ondricek en 2004 - © PETR NOVOTNY - BELGAIMAGE

Le directeur de la photographie tchèque Miroslav Ondricek, proche collaborateur du réalisateur tchéco-américain Milos Forman et plusieurs fois nommé pour un Oscar dans son domaine, est décédé samedi soir à l'âge de 80 ans, des suites d'une longue maladie, a annoncé dimanche sa famille.

"Depuis un mois et demi, mon père était hospitalisé et se trouvait dans un coma artificiel cette dernière semaine", a indiqué son fils David Ondricek, cité par le site web du journal Dnes.

Miroslav Ondricek avait déjà frôlé la mort début 2010: il avait alors subi une opération d'un anévrisme de l'aorte.

Il avait débuté au cinéma en tournant des documentaires mais c'est sa rencontre avec le jeune Milos Forman, futur grand du cinéma, qui fut décisive pour sa carrière. Ensemble, ils ont largement contribué à la naissance de la Nouvelle vague tchécoslovaque des années 1960, avec "Le concours" (1963), "Les amours d'une blonde" (1965) et "Au feu les pompiers" (1967).

Leur coopération a continué aussi après l'émigration de Milos Forman aux Etats-Unis, avec notamment "Taking off" (1971), "Hair" (1979), "Ragtime" (1981), "Amadeus" (1984) et "Valmont" (1989).

Lauréat d'un prix international pour l'ensemble de son oeuvre décerné par l'Union américaine des cameramen en 2004, Miroslav Ondricek a obtenu deux nominations aux Oscars, pour "Ragtime" et "Amadeus". Il a été également directeur de la photo du "Monde selon Garp" (1982) de George Roy Hill, de "Silkwood" (1983) de Mike Nichols, et de l'"Eveil" (1990) et d'"Une équipe hors du commun" (1992) de Penny Marshall.


Belga