Débuts en fanfare pour le nouveau "Star Wars", parti à l'assaut de la planète

Précédé par une campagne de promotion XXL, le nouveau "Star Wars" s'est lancé mercredi à la conquête d'une quinzaine de pays, applaudi par les fans de la saga qui l'attendaient depuis dix ans et accueilli par des critiques souvent élogieuses.

Des milliers de fans, certains déguisés, ont afflué dès le matin dans les salles, appâtés par le buzz sans précédent orchestré par Disney autour de ce 7e épisode.

En Belgique, la grande chaîne de cinémas Kinepolis a écoulé 55.000 billets en prévente, dont 25.000 pour mercredi, "un record absolu".

Certains fans américains fortunés, incapables de patienter jusqu'à la sortie vendredi aux Etats-Unis, ont même traversé l'Atlantique pour voir le film, déboursant jusqu'à 5.000 dollars (4.500 euros).

Accueilli par des critiques souvent enthousiastes, le nouvel opus de la saga culte, signé J.J. Abrams, est "le film que les fans espéraient", estime le quotidien britannique The Independent. Il est "formidable", a renchéri le journal français Le Figaro.

Certains lui ont toutefois reproché son manque d'audace.

Thèmes musicaux mythiques, combats au sabre laser, courses-poursuites de vaisseaux spatiaux, monstres, robots: tous les ingrédients qui ont fait le succès planétaire de la saga sont réunis.

"Le Réveil de la Force" démarre 30 ans après la fin de l'épisode 6, "Le Retour du Jedi", sorti en 1983.

Ce nouvel opus permet aux fans de retrouver les acteurs légendaires de la trilogie originelle: Harrison Ford, Carrie Fisher et Mark Hamill.


Belga