"Dans la joie et la bonne humeur" : quand ça se régénère ça dégénère

"Dans la joie et la bonne humeur" : quand ça se régénère ça dégénère
"Dans la joie et la bonne humeur" : quand ça se régénère ça dégénère - © vimeo

Quand l'homme découvre le secret de l'immortalité, il compromet finalement toute son humanité...

 

Grâce à la Turritospis Nutricula, une méduse capable de se régénérer à l'infini, l'homme a trouvé l'immortalité. Lui qui était terrifié par la mort s'est tourné vers la recherche scientifique pour trouver une solution à sa plus profonde angoisse. Les scientifiques ont intégré le génome de la méduse à l'ADN humain pour créer des hommes et des femmes immortels et invincibles. En sachant que personne ne peut mourir et que tout le monde se régénère, que va donc devenir l'humanité ? C'est à travers des scènes du quotidien que "Dans la joie et la bonne humeur" illustre ce nouvel état, cette nouvelle espèce qui risque bien de perdre toute son humanité.

 

"Dans la joie et la bonne humeur" est un court-métrage d'animation de Jeanne Boukraa avec l'atelier de production de la Cambre, en collaboration avec l'INSAS. D'un cynisme morbide et d'une beauté sombre, le film a été récompensé par de nombreux prix à travers le monde et notamment du Prix de la compétition next-generation au Bruxelles Short Film Festival en 2015. 

Il est visible sur Vimeo en intégralité.