Cinq femmes qui ont marqué l'histoire des Oscars

Jane Fonda
Jane Fonda - © TIZIANA FABI - AFP

Les Oscars organisent dimanche 4 mars leur 90e cérémonie. Une édition qui devrait laisser une grande place aux femmes suite aux différents scandales sexuels qui éclaboussent Hollywood depuis les révélations de l'affaire Weinstein. Voici cinq femmes qui ont marqué la grand-messe du 7e art américain depuis sa création en 1929.

Hattie Mc Daniel
En 1940, lors de la 12e cérémonie, Hattie Mc Daniel devient la première actrice afro-américaine à recevoir une statuette dorée pour son second rôle dans "Autant en emporte le vent". Il a fallu attendre 2002 pour qu'une Afro-Américaine soit récompensée dans la catégorie principale (Halle Berry avec "A l'ombre de la haine"). 

Jane Fonda
En 1979, l'actrice connue pour son engagement contre la guerre du Vietnam reçoit son deuxième Oscar avec "Le Retour", un film qui traite du traumatisme des soldats américains de retour aux Etats-Unis. Lors de ses remerciements, Jane Fonda signe son discours en langue des sourds.

Marlee Matlin
Huit ans plus tard, l'Oscar de la meilleure actrice revient à Marlee Matlin, une actrice sourde et muette, pour sa performance dans "Les Enfants du silence". Sa victoire est chaleureusement applaudie, notamment par ses prestigieuses concurrentes de la soirée Jane Fonda, Sissy Spacek, Kathleen Turner et Sigourney Weaver.

Kathryn Bigelow
En 2010, Kathryn Bigelow entre dans l'histoire des Oscars en devenant la première femme à remporter la catégorie meilleur réalisateur, grâce à son film "Démineurs". "Le temps est venu", annonce Barbra Streisand au moment d'ouvrir l'enveloppe et de découvrir le nom du lauréat.

Patricia Arquette
L'actrice a enflammé l'assistance en 2015 avec un discours émouvant en faveur de l'égalité des droits entre homme et femme aux Etats-Unis prononcé à l'occasion de sa victoire pour son second rôle dans "Boyhood" de Richard Linklater.