Cinq acteurs qui ont marqué l'année 2015

Chris Pratt sera prochainement à l'affiche du remake des "Sept mercenaires".
5 images
Chris Pratt sera prochainement à l'affiche du remake des "Sept mercenaires". - © MLADEN ANTONOV - AFP

Ils ont gagné des millions ou fait gagner des milliards à un film, ils ont été sacrés ou ont décroché un rôle qui pourrait changer leur carrière... Voici cinq acteurs qui ont monopolisé l'attention médiatique cette année.

 

Chris Pratt, roi du box-office
Après le succès des "Gardiens de la galaxie" en 2014, l'acteur de "Parks and Recreation" a triomphé cette année au box-office grâce à son rôle de dresseur de vélociraptors dans "Jurassic World". Sa carrière est désormais lancée. En attendant de le retrouver dans les suites de ces deux blockbusters, Chris Pratt se focalise actuellement sur le western d'Antoine Fuqua, remake des "Sept mercenaires" et sur le film de science-fiction "Passengers". Son nom revient même régulièrement pour reprendre le rôle d'Indiana Jones dans un éventuel cinquième opus. À suivre.

 

Eddie Redmayne, l'oscarisé
Le jeune Britannique a démarré 2015 sous les meilleurs auspices. En février dernier, il est sacré meilleur acteur aux Oscars pour avoir incarné Stephen Hawking dans "Une merveilleuse histoire du temps". Aussitôt après son sacre, le trentenaire refait parler de lui en apparaissant transformé en femme sur la première image promotionnelle de "The Danish Girl". Un rôle susceptible de lui valoir une deuxième nomination aux Oscars et même une nouvelle statuette dorée. À l'affiche de "Jupiter : le destin de l'univers" des Wachowski, Eddie Redmayne a également fait l'actualité en étant enrôlé dans le spin-off d'Harry Potter, "Les Animaux fantastiques".

 

John Boyega, la nouvelle génération
"John, tu es la nouvelle star de Star Wars", lui a annoncé J.J Abrams en 2014 dans un café londonien. "Ça va changer ta vie pour toujours", a ajouté le scénariste Lawrence Kasdan. Et il ne s'est pas trompé. Du jour au lendemain, l'acteur alors cantonné aux seconds rôles est propulsé sur le devant de la scène médiatique. Il devient le représentant de la nouvelle génération "Star Wars" dans le costume de Finn, un stormtrooper en fuite. Un rôle qui a déjà créé la polémique et soulevé une tonne d'interrogations chez les fans. John Boyega risque de connaître une fin d'année très intense avec la sortie du "Réveil de la force" à la mi-décembre.

 

Benedict Cumberbatch, le caméléon
Déjà accaparé par le petit écran en jouant depuis 2010 Sherlock Holmes" dans la série de BBC, l'Anglais a tout de même trouvé du temps en 2015 pour le cinéma. En début d'année son interprétation du mathématicien Alan Turing dans "Imitation Game" lui vaut une nomination aux Oscars. L'acteur est capable de tout jouer et le prouve en passant du tournage de "Zoolander 2", comédie déjantée de Ben Stiller, à celui de "Doctor Strange", le prochain héros Marvel à être transposé sur grand écran. Entre temps, il est annoncé à l'affiche de "The Current War" dans la peau de Thomas Edison et participe à "Strictly Criminal", sorti le 25 novembre.

 

Robert Downey Jr, le plus riche
Pour la troisième année consécutive, l'Américain reste l'acteur le mieux payé au monde avec des gains estimés à 80M$. Une prouesse qu'il ne doit qu'à un seul et unique rôle, celui de Tony Stark alias Iron Man. Cette année, il a revêtu l'armure pour le deuxième volet des "Avengers", "L'Ere d'Ultron" et le troisième de "Captain America", "Civil War", qui verra le jour en 2016. Pour chacun, Marvel lui aurait versé 40M$. Il se murmure à Hollywood que Robert Downey Jr tenterait de monter son cachet à 50M$ pour un quatrième film "Iron Man".