"Chasing Ice", un documentaire glaçant

"Chasing Ice", un documentaire glaçant
"Chasing Ice", un documentaire glaçant - © Adam LeWinter/Chasing ice

Le documentaire de 2012 s’était fait remarqué à sa sortie. Aujourd’hui il est plus que jamais d’actualité, et à voir sur Arte pendant encore trois jours.

 

Le film de Jeff Orlowski suit les péripéties du photographe américain James Balog. Cet homme de talent était, aussi incroyable que cela puisse paraître, un éminent climatosceptique. Il a changé d’avis après le documentaire Chasing Ice, et pour cause. Quand le photographe a accepté la commande du National Geographic, il ne s’attendait sûrement pas à risquer sa vie pendant trois ans pour apporter des preuves à un phénomène auquel il ne croyait pas. Et c’est ce qu’il a fait.

 

James Balog a sillonné le nord des Etats-Unis, le Groenland mais aussi les Rocheuses pour prendre d’incroyables images. Il enregistre l’impressionnante fonte des glaciers au plus près et ses conséquences : une montée des eaux et un changement de paysage. Durant le tournage, James Balog crée l’ "Extreme Ice Survey", une étude qui illustre le réchauffement climatique à l’aide de time-lapse, photographie classique ou vidéo. Des appareils photo sont installés sur des glaciers pour prendre des clichés en temps réel.

 

Chasing Ice est un film documentaire impressionnant : les images incroyables témoignent du dévouement de Balog, qui illustre de la meilleure des manières le changement climatique. Le film a remporté le Prix de la meilleure photographie au Festival Sundance 2012.