César 2019 : sept réalisateurs pour succéder à Albert Dupontel

César 2019 : sept réalisateurs pour succéder à Albert Dupontel
8 images
César 2019 : sept réalisateurs pour succéder à Albert Dupontel - © JACK GUEZ - AFP

Ils sont sept à pouvoir prétendre au César 2019 du meilleur réalisateur. En attendant de connaître celui, ou celle, qui succédera à Albert Dupontel, récompensé en 2018 pour son film "Au revoir là-haut", voici une présentation des sept réalisateurs nommés ce vendredi 22 février à la 44e cérémonie des César.
 

Emmanuel Finkiel

Nommé pour : "La Douleur"
Âge : 57 ans
Parcours aux César : 1ere nomination dans la catégorie Réalisateur. 2 César en 1997 pour "Mme Jacques sur la croisette", meilleur court-métrage, et en 2000 pour "Voyages", meilleure première oeuvre de fiction.

Il aura dû attendre 19 ans pour revenir sur la scène des César. Pour sa troisième participation à la grand-messe du cinéma français, Emmanuel FInkiel revient avec le film dramatique "La Douleur" qui décroche huit nominations. Déjà lauréat de deux César, le cinéaste est cité pour la première fois dans la catégorie "meilleure réalisation", "meilleure adaptation" et "meilleur film".

Pierre Salvadori

Nommé pour : "En liberté !"
Âge : 54 ans
Parcours aux César : 1ere nomination dans la catégorie Réalisateur.

Il n'a jamais remporté de César de sa carrière. Pourtant grâce à "En liberté !" et à ses neuf nominations, le réalisateur et scénariste français Pierre Salvatori peut s'avérer être un redoutable concurrent. Ce neuvième long-métrage marque la première citation du cinéaste dans la catégorie "meilleure réalisation", "meilleur film" et "meilleur scénario original".

Jacques Audiard

Nommé pour : "Les Frères Sisters"
Âge : 66 ans
Parcours aux César : 7e nomination dans la catégorie Réalisateur. César obtenus en 2006 avec "De battre mon coeur s'est arrêté" et en 2010 avec "Un prophète".

Incontestablement le concurrent le plus titré de cette compétition entre réalisateurs. A 66 ans, le cinéaste Jacques Audiard est rompu à l'exercice des César. Lauréat de neuf César dont deux en tant que meilleur réalisateur pour "De battre mon coeur s'est arrêté" et "Un prophète", le Français a toujours été l'un des favoris de cette compétition tricolore. Son western sur fond de thriller "Les Frères Sisters" concourt dans neuf catégories et a déjà remporté le Lion d'argent du meilleur réalisateur lors de la Mostra de Venise 2018 ainsi que trois prix lors de la 24e cérémonie des prix Lumières pour le meilleur film, meilleur réalisateur et meilleure photographie.

Gilles Lellouche

Nommé pour : "Le Grand Bain"
Âge : 46 ans
Parcours aux César : 1ere nomination dans la catégorie Réalisateur. 

Il est le seul Français à être nommé pour deux films différents. S'il est en lice pour le trophée du meilleur acteur avec "Pupille" de Jeanne Herry, Gilles Lellouche pourrait bien s'imposer avec son propre long-métrage, "Le Grand Bain", en tant que meilleur réalisateur. En tête des nominations dans dix catégories et considéré comme l'un des grands favoris de cette année, son film chorale devrait lui offrir son ou ses premiers César, après trois tentatives en tant qu'acteur dans "Ma vie en l'air", "Les Petits mouchoirs" et "Le Sens de la fête".

Alex Lutz

Nommé pour : "Guy"
Âge : 40 ans
Parcours aux César : 1ere nomination dans la catégorie Réalisateur.

Pour son deuxième long-métrage, Alex Lutz fait fort et décroche ses premières nominations aux César dans six catégories. Comédien et réalisateur, le Français a déjà remporté le prix Lumières du meilleur acteur pour son film "Guy" ainsi que celui de la meilleure musique mais devra faire face à des pointures du cinéma français s'il veut repartir victorieux de cette 44e cérémonie.

Xavier Legrand

Nommé pour : "Jusqu'à la garde"
Âge : 39 ans
Parcours aux César : 1ere nomination dans la catégorie Réalisateur

Cinq ans après sa victoire aux César 2014 pour "Avant que de tout perdre" dans la catégorie du meilleur film de court métrage, le cinéaste et scénariste décroche quatre nominations de plus pour le drame "Jusqu'à la garde". Xavier Legrand a de nouveaux fait appel à ses comédiens fétiches, Léa Drucker et Denis Ménochet pour porter son tout premier long-métrage au cinéma. Un succès qui lui permet de mener la compétition avec dix nominations. Xavier Legrand a d'ores et déjà remporté le Lion d'argent de la meilleure mise en scène à la Mostra de Venise 2017 ainsi que le prix Lumières du meilleur premier film en février dernier.

Jeanne Herry

Nommée pour : "Pupille"
Âge : 40 ans
Parcours aux César : 1ere nomination dans la catégorie Réalisateur

Elle est la seule et unique femme dans la catégorie de la meilleure réalisation. La cinéaste française Jeanne Herry signe un deuxième long-métrage dramatique qui décroche sept nominations dont celle du meilleur film et de la meilleure réalisation, une première pour la réalisatrice. Jeanne Herry pourrait prendre sa revanche sur 2015, année où elle s'était inclinée dans la catégorie "meilleur premier film" avec "Elle l'adore" face à l'oeuvre de Thomas Cailley, "Les Combattants".