César 2017: une sélection féminine qui introduit la relève du cinéma français

Habitués de la cérémonie et nouveaux représentants du 7e art hexagonale se côtoieront à la 42e cérémonie des César dont les nommés ont été annoncés ce mercredi 25 janvier.

Avec onze nominations chacun, "Elle" de Paul Verhoeven et "Frantz" de François Ozon partent sans surprise favoris de la compétition cette année. Belle performance pour "Ma Loute", qui décroche neuf citations, devant "Mal de pierres" et ses huit chances de statuettes. Belle surprise en revanche pour "Divines" et "La Danseuse", qui obtiennent chacun sept et six nominations, devant "Chocolat", "Victoria" et "Juste la fin du monde" qui en cumulent cinq.

Isabelle Huppert face à Soko

Héroïne du thriller de Paul Verhoeven, Isabelle Huppert reçoit une nomination, sa seizième, au lendemain de celle obtenue aux Oscars pour ce même rôle. Pour l'instant, l'actrice n'a été couronnée qu'à une seule occasion en 1996 avec "La Cérémonie". Elle aura face à elle une autre césarisée qui a déjà reçu la statuette américaine : Marion Cotillard. Marina Foïs tentera sa chance pour la troisième fois tandis que Sidse Babett Knudsen a été récompensée l'année dernière, mais pour un second rôle. C'est une grande première en revanche pour Virginie Efira, Judith Chemla et Soko, jeune actrice et chanteuse remarquée à Cannes dans "La Danseuse"

Côté masculin, la compétition s'annonce elle aussi relevée avec Omar Sy, François Cluzet et Pierre Niney, déjà détenteur d'un trophée dans cette catégorie. Gaspard Ulliel, également nommé pour son second rôle dans "La Danseuse", a été couronné d'un César en 2005, celui du meilleur espoir masculin. Malgré cinq tentatives, Fabrice Luchini n'est jamais parvenu à s'imposer jusqu'ici. Nicolas Duvauchelle et Pierre Deladonchamps sont quant à eux nommés pour la première fois.

Trois réalisatrices nommées

Dans l'histoire des César, une seule femme est parvenue à soulever la statuette du meilleur réalisateur. Il s'agit de Tonie Marshall en 2000 avec "Vénus beauté (institut)". Cette année, trois femmes sont susceptibles d'ajouter leur nom au panthéon du 7e art français: Anne Fontaine, Houda Benyamina, nommées pour la première fois, et Nicole Garcia. Plus expérimentée, cette dernière a décroché sa troisième citation.

Récompensé à Cannes, mais jamais encore au César, Bruno Dumont est également en compétition, face à François Ozon, qui décroche sa quatrième citation. S'ajoutent à la liste deux réalisateurs étrangers, Paul Verhoeven et le jeune prodige canadien Xavier Dolan.

La 42e nuit des César se tiendra le vendredi 24 février à la salle Pleyel à Paris.