Ces films qui ne sont jamais sortis

Ces films qui ne sont jamais sortis
2 images
Ces films qui ne sont jamais sortis - © Courtesy of YouTube

Ce week-end, on apprenait que le film "The Hunt", dont la sortie aux Etats-Unis était prévue pour septembre, n'allait finalement pas être distribué. En cause ? Une polémique liée aux récentes fusillades qui ont eu lieu en Amérique. On ignore encore si l'annulation de sa sortie est temporaire ou non.

Ce ne serait en tout les cas pas la première fois qu'un film réalisé, monté et terminé finisse aux oubliettes. Voici 4 célèbres exemples de films qui, encore aujourd'hui, ne sont jamais sortis.

"Les 4 fantastiques", version années 90

À l'heure où les super-héros font de gigantesques bénéfices au box-office, il est difficile d'imaginer qu'un film mettant en scène "Les 4 fantastiques" puisse ne pas être distribué. Ce fut pourtant le cas en 1994. Produit par Roger Corman et Bernd Eichinger, "The Fantastic Four" a bel et bien été tourné et achevé, mais n'a jamais été montré dans les salles obscures, malgré des bandes-annonces annonçant sa sortie. L'explication la plus souvent avancée est que Eichinger n'aurait produit cette version bon marché que dans le seul but de conserver les droits d'adaptation du célèbre comics, en attendant de trouver l'argent pour mettre en images un film avec un budget plus conséquent, ce qu'il fera en 2004 avec la première "vraie" adaptation de la BD. La version de 1994 n'a cependant pas complètement disparu, puisqu'elle apparaît fréquemment (dans une qualité plutôt médiocre) sur YouTube.

"Don's plum", les méfaits de Leonardo et Tobey

En jetant un œil au casting de " Don's Plum ", il y a de quoi être surpris : Leonardo DiCaprio, Tobey Maguire ou encore Kevin Connoly font partie des acteurs enrôlés pour ce film indépendant qui n'est jamais sorti. Mais si ce long-métrage, réalisé en 1996 n'a pas été diffusé, c'est par la volonté de ses interprètes. Improvisés en quelques jours et inspiré de leurs frasques bien réelles, le long-métrage n'a pas plu à DiCaprio et Maguire, alors des stars montantes à Hollywood, qui ont craint pour leur réputation. Quelques démêlées avec la justice plus tard, le film est interdit de diffusion au Canada et aux États-Unis. Le film fait cependant de temps en temps surface sur internet, par des voies illégales.

"Hippie hippie shake", le film scandaleux ?

Parfois, les raisons pour lesquelles un film continue d'être "invisible" sont nébuleuses. Plusieurs explications ont été avancées afin d'expliquer pourquoi "Hippie Hippie Shake" n'est jamais sorti, mais aucune n'est tout à fait convaincante. Basé sur les mémoires de Richard Neville, éditeur du journal satirique Oz, le film avait suscité, il est vrai, la polémique pour son sujet sulfureux (la publication d'un numéro déclaré "obscène"), et par sa représentation de certaines personnalités peu heureuses de se voir incarnées à l'écran. Sa production troublée, et un scandale entourant la vie privée de son actrice principale ont finalement eu raison de sortie. Mais la raison pour laquelle le film, 10 ans après avoir été terminé, n'a même pas eu droit à une discrète édition vidéo, reste un mystère.

"The Day the clown cried", une tragicomédie malavisée

Si certains films ne sortent pas dus à leur production mouvementée, d'autres sont des catastrophes annoncées. Le plus célèbre fiasco du genre est probablement "The Day the clown cried", réalisé, scénarisé et interprété par Jerry Lewis, une tragicomédie relatant les aventures d'un clown envoyé dans un camp de concentration, et qui... divertit les enfants en chemin vers les chambres à gaz. Connu pour ses comédies, Lewis ne tarda pas à renier ce film au point d'interdire sa distribution. Sujet de fascination, le long-métrage suscite depuis quelques années une grande curiosité chez de nombreux cinéphiles désireux de découvrir ce film au concept malavisé. Leur vœu pourrait s'exaucer puisque le cinéaste a fait don de la seule copie restante de l’œuvre à la Bilbiothèque du Congrès des États-Unis, avec pour demande explicite que le film ne soit pas montré au public avant... 2025.