Cannes 2016 : Jodie Foster et premier film français en compétition jeudi 13 mai

Jodie Foster
Jodie Foster - © Cindy Ord - AFP

Le Festival de Cannes démarre sa première journée de compétition avec la projection des deux premiers films en lice pour la Palme d'Or: "Rester vertical" et "Sieranevada". 

Après avoir côtoyé les sections Un certain regard ("L'Inconnu du lac" en 2013) et la Quinzaine des réalisateurs ("Pas de repos pour les braves", 2003), Alain Guiraudie intègre pour la première fois la compétition officielle. Son drame social et rural est le premier long métrage français dévoilé au jury, précédent ceux de Nicole Garcia, Bruno Dumont et Olivier Assayas.

Le même jour, George Miller et ses jurés assisteront à la projection de "Sieranevada", l'histoire d'un repas familial qui ne se déroule pas comme prévu. Son réalisateur, le Roumain Cristi Puiu, est lui aussi un habitué de la Croisette. En 2005, son film "La Mort de Dante Lazarescu" avait remporté le Prix Un certain regard et neuf ans plus tard, "Les Ponts de Sarajevo" était présenté hors compétition.

Cette année, c'est le dernier film de Jodie Foster, "Money Monster" qui sera projeté en dehors de la compétition, cinq ans après "Le Complexe du castor". La réalisatrice francophile sera accompagnée de ses acteurs George Clooney et Julia Roberts, qui montera les marches cannoises pour la première fois de sa carrière.

L'Égypte et Italie à l'honneur des sections parallèles

Un Certain regard a décidé d'ouvrir son édition 2016 avec "Clash", film de l'Égyptien Mohamed Diab sur l'intégrisme musulman, sous l'oeil attentif de Marthe Keller, présidente du jury.

Autre section parallèle à s'ouvrir jeudi, La Quinzaine des réalisateurs qui a sélectionné "Fais de beaux rêves" de l'Italien Marco Bellocchio. Son nouveau film, interprété notamment par Bérénice Bejo, fera suite à de nombreux longs métrages qui ont marqué, parfois même choqué la Croisette, depuis les années 80 ("Le Saut dans le vide", "Le Diable au corps" ou "Vincere"). Après avoir sacré en 2015 le Chinois Jia Zhangke, la sélection remettra cette année son Carrosse d'Or au Finlandais Aki Kaurismäki.