Cannes 2016 : double lauréats de la Palme d'Or, les frères Dardenne entrent en compétition mercredi 18 mai

Jean-Pierre et Luc Dardenne concourent pour une troisième Palme d'Or avec "La Fille inconnue"
Jean-Pierre et Luc Dardenne concourent pour une troisième Palme d'Or avec "La Fille inconnue" - © Christine Plenus

La dernière réalisation des Belges, "La Fille inconnue" est projeté mercredi 18 mai avec le drame philippin "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza. Après une semaine de festivité, les plus titrés des réalisateurs en compétition entrent en piste. Après "Rosetta" en 1999 et "L'Enfant" en 2005, Jean-Pierre et Luc Dardenne pourraient réaliser un exploit en décrochant une troisième consécration. Pour "La Fille inconnue", les deux Belges ont choisi Adèle Haenel comme actrice principale. La jeune actrice, doublement récompensé aux César ("Suzanne" et "Les Combattants") campent Jenny, un médecin généraliste qui se sent coupable de ne pas avoir ouvert la porte de son cabinet à une inconnue retrouvée morte. Elle part alors à la recherche d'indices qui permettraient d'identifier le corps. Olivier Gourmet et Jérémie Rénier, deux habitués du cinéma des Dardenne, lui donnent la réplique. Les réalisateurs n'ont plus gagné de prix à Cannes depuis 2011, année où "Le Gamin au vélo" était reparti avec le Grand prix du festival. Chef de file du cinéma indépendant philippin, Brillante Mendoze célèbre de son côté son troisième passage sur le tapis rouge cannois, après deux sélections remarquées ("Serbis" en 2008 et "Kinatay" l'année suivante, Prix de la mise en scène). L'Asiatique propose un nouveau portrait de l'horreur du quotidien en filmant Ma'Rosa et son mari, parents de quatre enfants qui tiennent une petite épicerie dans les bidonvilles de Manille. Afin d'arrondir leur fin de mois, ils revendent des narcotiques.