Cannes 2015 : Nanni Moretti et Gus Van Sant en route pour une deuxième Palme d'or

Nanni Moretti est en lice pour une deuxième Palme d'or, quatorze ans après "La Chambre du fils"
Nanni Moretti est en lice pour une deuxième Palme d'or, quatorze ans après "La Chambre du fils" - © LOIC VENANCE - AFP

Sélectionnés au prochain Festival, les cinéastes italien et américain peuvent agrandir le cercle des réalisateurs lauréats de deux Palmes d'or.

Déjà récompensés à Cannes, Nanni Moretti ("Mia Madre") et Gus Van Sant ("The Sea of Trees") sont susceptibles de marquer à nouveau l'histoire du Festival à l'occasion de sa 68e édition, qui se tiendra du 13 au 24 mai. Sacré en 2001 avec "La Chambre du fils", l'Italien a précédé l'Américain, salué deux ans plus tard avec "Elephant". En cas de victoire de l'un des deux, le club des réalisateurs aux deux Palmes d'or accueillerait un huitième membre aux côtés de Bille August, Francis Ford Coppola, Luc et Jean-Pierre Dardenne, Michael Haneke, Emir Kusturica et Alf Sjöberg.

Si le prix revient à Gus Van Sant, les États-Unis compteraient quatorze Palmes d'or à son palmarès et agrandiraient l'écart avec la France (6) et l'Italie (5).

Nanni Moretti et Gus Van Sant sont également les seuls cinéastes de la compétition 2015 déjà récompensés par le Prix de la mise en scène. L'Italien avait décroché cette statuette en 1994 avec "Journal intime". L'Américain l'avait reçue en 2003, toujours pour "Elephant". Même en cas de victoire dans cette catégorie, aucun des deux ne parviendra à battre le record, toujours détenu par les frères Coen. Les présidents du jury de cette année ont été salués à trois reprises en dix ans de temps pour "Barton Fink", "Fargo" et "The Barber".

Une première Palme d'or pour Audiard ?

Après des prix "secondaires" récoltés à Cannes ces vingt dernières années, le réalisateur français pourrait décrocher sa première Palme d'or grâce à "Dheepan". Jacques Audiard a déjà fait ses preuves au festival en décrochant le Prix du scénario pour "Un héros très discret" en 1996, puis le Grand prix avec "Un prophète" en 2009.

Matteo Garrone est en lice pour un record : devenir le premier réalisateur détenteur de trois Grand prix. L'Italien s'est déjà distingué dans cette catégorie avec "Gomorra" (2008) et "Reality" (2012).

Il faudra sans doute compter sur Maïwenn, Paolo Sorrentino et Hou Hsiao-hsien, tous lauréats du Prix du jury. Le Chinois, récompensé en 1993 avec "Le Maître des marionnettes", défendra sur la Croisette "Assassin". L'Italien, sacré en 2008 avec "Il Divo", présentera "La giovinezza" tandis que la Française ("Polisse" en 2011) sera présente avec "Mon roi".

Un record pour Isabelle Huppert?

Côté acteur, Isabelle Huppert, à l'affiche de "Louder than Bombs", pourrait devenir la première actrice triplement récompensée d'un prix d'interprétation. La Française a déjà reçu ce prix en 1978 avec "Violette Nozière" de Claude Chabrol et en 2001 grâce à "La Pianiste" de Michael Haneke.

Egalement en compétition à Cannes, John Turturro ("Mia Madre") a été salué en 1991 avec sa prestation dans "Barton Fink", film des frères Coen. Idem pour Benecio del Toro ("Sicario") remarqué en 2008 pour son incarnation du "Che".

Et aussi