Cannes 2014 : un grand cru en perspective, entre exigence et glamour

Cannes 2014 : un grand cru en perspective, entre exigence et glamour
Cannes 2014 : un grand cru en perspective, entre exigence et glamour - © ©Lagency/Taste, Paris. All Rights Reserved.

La Sélection officielle du 67e Festival de Cannes (14-23 mai) laisse augurer une belle édition avec une compétition constituée de grands auteurs, sans pour autant mettre le glamour de côté.

Au sein du cinéma UGC-Normandie de Paris, le délégué général de l'événement, Thierry Frémaux, a mis fin au suspense, livrant la liste des 18 prétendants à la Palme d'or, remportée l'an dernier par le film "La Vie d'Adèle" d'Abdellatif Kechiche.

Bon nombre des longs métrages en compétition font le pont entre film d'auteur et casting de rêve. Olivier Assayas dévoilera "Sils Maria" avec Juliette Binoche et Kristen Stewart. Marion Cotillard deviendra la muse des frères Dardenne pour "Deux jours, une nuit" alors que Robert Pattinson s'embarquera à Hollywood pour David Cronenberg dans "Maps to the Stars".

D'autres films seront très surveillés à l'image du western "The Homesman" de Tommy Lee Jones, le drame "The Search" de Michel Hazanavicius avec sa compagne Bérénice Bejo ou encore "Adieu au langage", la dernière folie de Jean-Luc Godard. Après "L'Apollonide", Bertrand Bonello fera son retour en compétition avec le très attendu "Saint Laurent", emmené par Gaspard Ulliel.

La liste ne s'arrête pas là. La Japonaise Naomi Kawase croisera le fer avec les Britanniques Mike Leigh et Ken Loach. Toujours apprécié à Cannes, le cinéaste turc Nuri Bilge Ceylan sera en piste avec "Sommeil d'hiver". Les Canadiens Atom Egoyan et Xavier Dolan figurent aussi parmi les compétiteurs. Sans oublier des artistes moins célèbres mais également à surveiller, à l'image du Mauritanien Abderrahmane Sissako, du Russe Andreï Zviaguintsev et de l'Italienne Alice Rohrwacher.

Politique et paillettes

Hors compétition, le Festival de Cannes maintiendra sa faculté à alterner entre divertissement et sérieux. Son programme de Séances spéciales reviendra notamment sur la situation en Syrie et en Ukraine avec "Eau argentée" et "Maidan". Un documentaire de Stéphanie Valloatto explorera, lui, la nécessité du travail des caricaturistes en matière de démocratie. La presse sera aussi à l'honneur avec "Les Gens du Monde" d'Yves Jeuland, projeté pour célébrer les 70 ans du quotidien du soir.

Le programme non compétitif sera aussi le théâtre des projections du blockbuster des studios DreamWorks Animation, "Dragons 2". Le réalisateur chinois Zhang Yimou fera le déplacement pour présenter "Coming Home", qui lui permet de renouer avec Gong Li. Un troisième film rejoindra prochainement ces deux longs métrages, a promis Thierry Frémaux.

Les Séances de minuit offriront du suspense avec "The Rover" de David Michôd et "The Salvation", western danois de Kristian Levring. La Corée du Sud complète le programme avec "Pyo Jeok", un remake du polar de Fred Cavayé, "À bout portant".

Le 67e Festival de Cannes s'ouvrira le mercredi 14 mai avec la projection hors compétition de "Grace de Monaco". Nicole Kidman incarne la princesse dans cette réalisation d'Olivier Dahan.

Rappel de la liste des longs métrages en Sélection officielle :

Compétition

"Adieu au langage" de Jean-Luc Godard
"Captives" d'Atom Egoyan
"Deux jours , une nuit" des frères Dardenne
"Foxcatcher" de Benneth Miller
"Fututsume No Mado" ("Deux fenêtres") de Naomi Kawase
"The Homesman" de Tommy Lee Jones
"Jimmy's Hall" de Ken Loach
"Leviathan" d' Andreï Zviaguintsev
"Maps to the Stars" de David Cronenberg
"Le Meraviglie" ("La Merveille") d'Alice Rohrwacher
"Mommy" de Xavier Dolan
"Mr Turner" de Mike Leigh
"Relatos Salvares" ("Wild Tales") de Damian Szifron
"Sils Maria" d'Olivier Assayas
"Saint Laurent" de Bertrand Bonello
"The Search" de Michel Hazanavicius
"Sommeil d'hiver" de Nuri Bilge Ceylan
"Timbuktu" d'Abderrahmae Sissako

Un Certain Regard

"Party Girl" de Marie Amachoukeli, Claire Burger, Samuel Theis (ouverture)
"Amour fou" de Jessica Hausner
"Bird People" de Pascale Ferran
"La Chambre bleue" de Mathieu Amalric
"Charlie's Country" ("Le Pays de Charlie") de Rolf de Heer
"Dohee-Ya" ("A Girl at My Door") de July Jung
"Eleanor Rigby" de Ned Benson
"Fantasia" de Wang Chao
"Harchech Mi Headro" ("Loin de son absence") de Keren Yedeya
"Hermosa Juventud" ("La Belle Jeunesse") de Jaime Rosales
"Incompresa" ("L'Incomprise") d'Asia Argento
"Jauja" de Lisandro Alonso
"Lost River" de Ryan Gosling
"Run" de Philippe Lacôte
"The Salt of the Earth" ("Le Sel de la terre") de Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado
"Snow in Paradise" d'Andrew Hulme
"Titli" de Kanu Behl

Séances spéciales

"Caricaturistes, les fantassins de la démocratie" de Stéphanie Valloatto
"Eau argentée" de Mohammed Ossama
"Maidan" de Sergei Loznitsa
"Les Ponts de Sarajevo", collectif
"Red Army" de Polsky Gabe

Séances de minuit

"The Rover" de David Michôd
"The Salvation" de Kristian Levring
" Pyo Jeok" ("The Target") de Chang

70 ans du Monde

"Les Gens du Monde" d'Yves Jeuland

Hors Compétition

"Gui Lai" ("Coming Home") de Zhang Yimou
"Dragon 2" de Dean Deblois

 

AFP Relax News

Et aussi