Cannes 2014 - Marion Cotillard: "Les Dardenne m'ont offert la plus belle expérience cinématographique"

Dans le nouveau film des frères Dardenne, Marion Cotillard joue le rôle de Sandra qui, aidée par son mari, n'a qu'un week-end pour aller voir ses collègues et les convaincre de renoncer à leur prime pour qu'elle puisse garder son travail.

"J'ai toujours rêvé d'une aventure comme celle-ci, qui m'emmènerait jusqu'au détail le plus profond, le plus infime et j'ai toujours senti dans le cinéma des frères Dardenne qu'il y avait forcément une dose de travail énorme pour arriver au niveau qu'ils atteignent dans leurs films", a indiqué mardi l'actrice française lors d'une conférence de presse à Cannes. "J'ai vu tous leurs films, je les ai tous aimés. Jean-Pierre et Luc ont envie de faire vivre des choses à leurs spectateurs. Il y a dans leur cinéma - qui ne peut pas être uniquement qualifié de cinéma d'auteur -, tellement de richesse, tellement de choses. C'est l'une de mes plus belles expériences cinématographiques, si pas la meilleure."

"J'aime les rôles complexes", a-t-elle ajouté. "Des êtres qui se battent pour leur survie et qui vont découvrir des choses en eux qu'ils ne soupçonnaient pas. C'est ce qui m'intéresse dans l'être humain. Je suis très touchée par les survivants - je n'arrive pas à trouver le mot juste. Des gens qui s'en sortent, qui se sortent de n'importe quoi, d'une situation ou d'un handicap. Cela m'apprend énormément de choses sur l'être humain de visiter les cœurs et les âmes de ces gens-là."

"Deux jours, une nuit" a reçu un très bon accueil lors de sa présentation à la presse mardi matin au Festival de Cannes. Selon les critiques français, le film pourrait offrir un prix d'interprétation féminine à Marion Cotillard.

"Je suis heureuse d'être là avec le film des frères, je ne pense jamais trop à ces choses-là (Ndlr: un prix d'interprétation)", a encore ajouté Marion Cotillard.

L'actrice aimerait interpréter encore de multiples rôles. "J'aimerais vraiment aborder des genres que je n'ai pas encore vraiment abordés, comme la comédie ou même le film d'action, ce que j'aime en tant que spectatrice. J'ai toujours eu cette fascination de jouer un homme parce que ça me paraît impossible et du coup, ça m'excite un peu", a-t-elle conclu.


Belga