BIFFF debrief : "Tigers are not afraid", le fantastique mexicain sort les griffes

BIFFF debrief : “Tigers are not afraid”, le fantastique mexicain sort les griffes
2 images
BIFFF debrief : “Tigers are not afraid”, le fantastique mexicain sort les griffes - © Tous droits réservés

Guillermo del Toro et Stephen King eux-mêmes ont déjà repéré ce petit bijou fantastique signé Issa Lopez et l’ont classé parmi les meilleurs films de l’année 2017. Après avoir raflé de nombreux prix, Tigers are not afraid” (Vuelven en espagnol) se présente au BIFFF en compétition internationale.

 

Elle avait déjà réalisé deux courts métrages et écrit pour la télévision quand Issa Lopez s'est fait connaître du grand public avec une comédie romantique. Ladies’Night est bien loin de l’univers du film de genre, mais c'est tout de même le 5e plus gros succès mexicain de tous les temps. L’auteure se lance peu de temps après dans la réalisation de son premier long, Efectos Secundarios, une autre comédie romantique plus satirique cette fois-ci. Avec Tigers are not afraid, Issa Lopez prend aisément le tournant fantastique et signe un conte initiatique sombre que certains comparent au Labyrinthe de Pan de son compatriote et invité du BIFFF cette année, Guillermo del Toro. En espérant que tant d'éloges l’encouragent à abandonner définitivement la comédie romantique au profit du genre.

 

L’histoire est construite comme un conte de fée mais se déroule dans une banlieue mexicaine où la violence et la mort font partie du quotidien. Quand elle rentre de l'école, Estrella, une fillette de 10 ans découvre son appartement vide. Sa mère a disparu. Les jours passent et la petite est livrée à elle-même. Elle décide alors de rejoindre un groupe de cinq garçons qui vivent sur des toits près de chez elle, pour ne pas se retrouver seule. Comme Estrella, les cinq garçons sont des orphelins. Ils tentent d’échapper au gang local qui a tué leurs parents et qui les poursuit à cause d'un téléphone volé. En parallèle, Estrella commence à avoir des apparitions, des cadavres dans des sacs plastique surgissent du royaume des morts car leur âme est tourmentée… Dans ce conte initiatique sombre et dangereux, les mondes des enfants et des adultes se combattent tandis que ceux des morts et des vivants s’entrechoquent. Estrella comprendra très vite que dans la rue, elle n’est pas une princesse mais une combattante, elle n'est surtout plus une enfant mais soit une victime soit une tueuse. Alors que ses visions se font de plus en plus pressantes, la petite fille va devoir faire face à la réalité. 

 

Dans cette fable enfantine où l’évasion prend le pas sur la dure réalité du quotidien, on se raconte des histoires pour supporter de passer une nuit de plus dehors, on part en mission comme dans un jeu pour chercher de la nourriture. Mais derrière cette légèreté ambiante, c’est un danger imminent qui menace les enfants. Au fur et à mesure que la menace se rapproche, l’imaginaire se fait omniprésent. Pour accepter la dure réalité de la mort, Estrella va devoir affronter ses propres visions. A la frontière entre un film grand public et un film de genre, Tigers are not afraid” est une petite perle qui donne à voir le passage de l’enfance à l’âge adulte. C'est aussi le début (on l'espère) de la carrière d'Issa Lopez dans le cinéma fantastique.