"Avengers: Infinity War" et les plus longs tournages américains

"Avengers: Infinity War" : les deux volets, réalisés à la suite, nécessiteront 9 mois de tournage
"Avengers: Infinity War" : les deux volets, réalisés à la suite, nécessiteront 9 mois de tournage - © Jay Maidment

L'acteur Chris Evans prédit un tournage de neuf mois consécutifs pour les deux volets d'"Avengers: Infinity War", à partir de 2016. Une occasion de passer en revue les tournages les plus longs du cinéma américain.

Eyes Wide Shut (1999)
Le dernier film de Stanley Kubrick fait office de testament et illustre le perfectionnisme extrême du réalisateur. Ce dernier a mis 30 ans à faire entrer son film en production. Le tournage s'est étalé de novembre 1996 à juillet 1998.

Gangs of New York (2002)
Martin Scorsese a recréé le New York des années 1800 dans son studio romain. Après six mois de tournage et une sortie plusieurs fois repoussée, le film se dévoilera le 20 décembre 2002.

Apocalypse Now (1977)
Retardé par des tempêtes tropicales, des vols, des problèmes de santé pour Martin Sheen (crise cardiaque) et Marlon Brandon (poids) mais aussi par l’insatisfaction provoquée par la fin du film, le tournage de Francis Ford Coppola a duré un an au lieu des cinq mois initialement prévus.

Eraserhead (1977)
Un début risqué en termes de long métrage pour David Lynch, qui s’était jusque-là illustré grâce à des courts. Le tournage, d'une durée totale de cinq ans, avait notamment été interrompu par la mort de l'un des membres de l’équipe (Herbert Cardwell) à mi-tournage.

The Lord of the Rings (2001, 2002, 2003)
L’exploration par Peter Jackson de l’œuvre monumentale de J.R R Tolkien a bénéficié d’un tournage de 438 jours. Les reprises de plans ont été ensuite été effectuées sur trois années. Par comparaison, la photographie principale de la trilogie du "Hobbit" a nécessité neuf mois et les reprises de plan se sont étalées sur 2,5 mois.