"Au nom de la terre" d'Edouard Bergeon, un témoignage au plus près de la terre

Edouard Bergeon
Edouard Bergeon - © Christine Pinchart

Le réalisateur Edouard Bergeon, a grandi dans une ferme, avec ses parents et sa sœur. Lorsqu’il a 16 ans, son père met fin à ses jours.

C'est cette histoire qu' Edouard Bergeon raconte, l’histoire de sa famille. D'abord dans un documentaire, avant d'en faire une fiction.

Son père Pierre, incarné par Guillaume Canet, revient des Etats Unis des idées plein la tête. Il rachète la ferme familiale et commence à se développer sous la pression des acheteurs. Mais les dettes s’accumulent, les banques le harcèlent, et Pierre s’épuise à la tâche.

Déprimé il finira comme ces agriculteurs en France, qui renoncent et se suicident. Un suicide par jour, c'est inadmissible, et Bergeon a décidé de témoigner de leur vie à tous, depuis plus de 40 ans. Un témoignage d'une grande justesse

"Au nom de la terre" avec Guillaume Canet, Veerle Baetens, Rufus et Anthony Bajon dans le rôle d’Edouard adolescent. 

Christine Pinchart a rencontré Edouard Bergeon