Après "House of Cards", David Fincher retrouve Netflix pour une nouvelle série

Après ses déboires avec HBO, David Fincher se tourne à nouveau vers Netflix pour sa prochaine série
Après ses déboires avec HBO, David Fincher se tourne à nouveau vers Netflix pour sa prochaine série - © TIZIANA FABI - AFP

Le réalisateur américain produira et mettra en scène "Mindhunter", une série développée depuis six ans pour HBO puis finalement récupérée par Netflix.

Le retour télévisé de David Fincher était attendu sur HBO. Finalement, c'est Netflix qui accueillera la prochaine création audiovisuelle du réalisateur, suite à ses déboires avec la chaîne câblée. Après s'être associé à Kevin Spacey pour "House of Cards", le cinéaste collaborera avec Charlize Theron pour ce projet évoquant la traque de tueurs en série et de délinquants sexuels.

David Fincher retrouvera donc cet univers, déjà abordé dans ses longs métrages "Seven" (1995) et "Zodiac" (2007). Il s’appuiera sur "Mind Hunter : Inside the FBI's Elite Serial Crime Unit", un ouvrage de John Douglas, un ancien profiler du FBI qui aurait inspiré plusieurs personnages du petit et grand écran, dont l'équipe de profilers de la série "Esprits criminels", Will Graham dans "Hannibal" ou Jack Crawford dans le roman de Thomas Harris, "Le Silence des agneaux", incarné à l'écran par Harvey Keitel ou Laurence Fishburne.

Fincher trouve refuge sur Netflix

A l'origine, cette série avait été annoncée sur HBO en 2010. Le réalisateur avait mis de côté le projet afin de se consacrer à d'autres shows pour la chaîne payante, dont "Utopia" et "Videosynchrazy". Mais au cours de l'été dernier, le torchon a brûlé entre eux. Suite à un désaccord financier, Fincher avait été écarté de l'adaptation de la série anglaise "Utopia", qu'il devait réaliser et produire.

La discorde avait même compromis son autre projet, la comédie sur l'essor des clips vidéo dans les années 1980 "Videosynchrazy". Alors que le tournage avait été suspendu pour retravailler le scénario, les acteurs avaient été en août dernier invités par HBO à quitter la production, purement annulée.

Une aubaine dont compterait bien profiter Netflix qui accueille depuis début 2013 la première série de Fincher, ainsi que sa première création originale, "House of Cards". Salué par une pluie de louanges, le drama politique entamera le 4 mars prochain sa quatrième saison.