Animation: le film brésilien "Le Garçon et le Monde" récompensé au Festival d'Annecy

Le Festival d'Annecy proposait pour sa 38e édition une sélection de 236 films
Le Festival d'Annecy proposait pour sa 38e édition une sélection de 236 films - © JEAN-PIERRE CLATOT - AFP

Le film "Le Garçon et le Monde" ("O menino e o mundo") du réalisateur brésilien Alê Abreu s'est vu décerner samedi le Cristal du long métrage en clôture du 38e Festival du film d'animation d'Annecy.

D'une durée de 1H20, le film raconte l'itinéraire d'un petit garçon souffrant de l'absence de son père, qui quitte son village et découvre un monde fantastique dominé par des animaux-machines et des êtres étranges.

Le film, qui décroche aussi le prix du public, se veut "une illustration des problèmes du monde moderne à travers les yeux d'un enfant", selon la description fournie par le festival.

L'animation brésilienne avait déjà été récompensée par un Cristal du long métrage en 2013 avec "Uma história de amor e fúria" de Luiz Bolognesie.

"Dès l'étape de la sélection, la montée en puissance de l'animation brésilienne s'est confirmée. Le double sacre de "Le Garçon et le Monde" (...) envoie encore un signal fort de la vitalité de cette cinématographie", a déclaré Marcel Jean, délégué artistique du Festival, cité dans un communiqué.

Le Cristal du court métrage a récompensé le film franco-coréen "Man on the Chair" de Dahee Jeong.

Le Cristal pour une production télé a été remis à "En sortant de l'école +Tant de forêts+", un film français de Burcu Sankur et Goeffrey Godet, qui "fustige la destruction des forêts pour fabriquer de la pâte à papier, papier servant à alerter les gens sur les menaces de la déforestation".

Le Cristal pour un film de commande a récompensé le Japonais Fuyu Arai pour "Nepia +Tissue Animals+", qui fait la promotion du développement durable appliqué aux forêts.

Le Cristal du film de fin d'études a été remis à "The Bigger Picture" de la Britannique Daisy Jacobs.

Côté longs métrages, le Prix du jury a été remis à l'Américain Bill Plympton pour son film "Cheatin'" ("Les Amants électriques"), dans lequel une jeune mariée montre à quel point elle aime son mari en prenant l'apparence de ses maîtresses.

Enfin une Mention du jury a été accordée à "L'Île de Giovanni" du Japonais Mizuho Nishikubo.

Considéré par les professionnels comme l'épicentre mondial du cinéma d'animation, le Festival d'Annecy s'était ouvert lundi. Il proposait pour sa 38e édition une sélection de 236 films et un marché du film au sein duquel 73 pays différents étaient représentés. Plus de 7.000 professionnels y ont participé.

 

AFP Relax News

Et aussi