"American Crime Story", la déclinaison d'"American Horror Story", revient sur l'affaire OJ Simpson

OJ Simpson, héros malgré lui d'une mini-série revenant sur son médiatique procès
OJ Simpson, héros malgré lui d'une mini-série revenant sur son médiatique procès - © ISSAC BREKKEN - AFP

Devant le succès de la série "American Horror Story", la chaîne FX vient de donner son accord pour le tournage d'une déclinaison intitulée "American Crime Story" qui analysera, chaque saison, un crime réel.

Ryan Murphy, le créateur de "Glee" et d'"American Horror Story", a un nouveau bébé en projet, toujours pour la chaîne FX : "American Crime Story". D'après Deadline, cette série reviendra pendant dix épisodes sur une affaire criminelle, chaque affaire correspondant indépendamment à une saison. Premier cas abordé : la très médiatique affaire OJ Simpson, qui a secoué les Etats-Unis au milieu des années 90.

L'ancien joueur de football américain (et ancien comédien) avait été jugé pour le meurtre de son ex-femme et de l'ami de celle-ci. Mais grâce à son avocat Robert Kardashian (le père de Kim), l'ancien sportif avait été acquitté au pénal, ce qui avait ravivé des tensions. Pendant et après ce procès tendu, le pays avait été divisé, ravagé par un racisme virulent. Quant à l'opinion publique, elle est restée globalement très défavorable à OJ Simpson, au point que sa carrière en a pâti. Cohérent puisque selon des sondages récents, les Américains le croient aujourd'hui toujours responsable de ces meurtres.

Actuellement, OJ Simpson est incarcéré, condamné à une trentaine d'années de prison pour une autre affaire (enlèvement et vol à main armée). Mais la passion autour du double-meurtre est toujours présente. C'est là-dessus que Ryan Murphy et la chaîne FX comptent capitaliser pour assurer l'audience de cette future mini-série.

Basée sur le livre "The run of his life : the People V. OJ Simpson" de Jeffrey Toobin, cette série s'intitulera pour l'occasion "American Crime Story : The People V. OJ Simpson" et nous racontera l'affaire du point de vue de l'avocat. Le tournage commencera en début d'année prochaine.

 

AFP Relax News