2016, une année record pour les tournages de films étrangers en France

Christopher Nolan
Christopher Nolan - © AFP PHOTO / ALBERTO PIZZOLI

Les tournages de films étrangers dans l'Hexagone devraient pour la première fois représenter plus de 500 jours cumulés en 2016, selon un article de Variety. Grâce à sa réforme du crédit d'impôt international, la France attire de plus en plus les productions anglophones et d'autres pays.

Depuis le 1er janvier 2016, une petite révolution fiscale permet à la France de redevenir un lieu attirant pour tous les réalisateurs et producteurs du monde entier. Désormais, les sociétés peuvent récupérer environ 30% des dépenses faites pendant le tournage.

Après une année 2015 morose, 2016 devrait relancer l'activité. La barre des 500 jours de tournages cumulés devrait être franchie, contre 284 jours l'an passé. Pour preuves, de grosses productions, du grand et petit écran, ont déjà annoncé leurs intentions de filmer l'Hexagone.

Dunkirk
Pour son neuvième long-métrage, Christopher Nolan posera sa caméra dans le nord de la France, dans la ville de Dunkerque plus exactement, pendant six semaines à partir de mai 2016. Le réalisateur, qui a déjà tourné "Inception" dans l'Hexagone, retracera un épisode de la Deuxième Guerre mondiale, la Bataille de Dunkerque. Baptisée Opération Dynamo, cette manoeuvre militaire a consisté à évacuer vers l'Angleterre entre mai et juin 1940 des milliers de soldats britanniques, français et belges encerclés par les Allemands. Tom Hardy, Mark Rylance et Kenneth Brannagh participeront au film attendu au cinéma le 21 juillet 2017.

War Machine
Autre film du genre, celui de David Michôd prévoit également quelques jours de tournage en France. Son acteur principal, Brad Pitt, a d'ailleurs été aperçu dans la capitale le week-end dernier avec une nouvelle couleur de cheveux qui n'est pas passée inaperçue. Cette satire de la guerre en Afghanistan est déjà passée par Londres et Abu Dhabi et devait initialement s'arrêter à Paris fin 2015, avant que les attentats du 13 novembre ne viennent bouleverser l'emploi du temps.

Valerian
En août dernier, Luc Besson dénonçait "un trou juridique", ne pouvant bénéficier d'aucune aide financière en tant que film français tourné en langue étrangère. Le réalisateur a finalement obtenu gain de cause et a pu démarrer à Saint-Denis, à la Cité du cinéma, le tournage de sa grosse production (170 millions d'euros) en janvier dernier. Cara Delevingne, Dane DeHaan, Rihanna, Ethan Hawke, Clive Owen et John Goodman défileront pendant le tournage, qui durera environ quatre mois.

The Collection
Le monde de la télévision lorgne aussi sur la France. Pour sa première création originale anglaise, "The Collection", Amazon plantera son décor à Paris, en évoquant l'émergence d'une maison de couture au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale. Richard Coyle, Tom Riley, Frances de la Tour et Mamie Gummer seront au casting des huit épisodes.

Bekikre
Les États-Unis ou l'Angleterre ne sont les seuls pays à rêver de Paris et ses alentours. L'Asie délocalise de plus en plus de tournages en France. En mars prochain, c'est l'Indien Aditya Chopra qui s'installera dans la capitale à l'occasion de son grand retour derrière la caméra après huit ans d'absence. Sa comédie romantique, menée par deux stars locales, Ranveer Singh et Vaani Kapoor, nécessitera huit semaines de tournage.