Un Ramdam festival condensé sur 2 jours à Tournai cette année

Mercredi 9 et jeudi 10 juin sera l’occasion de voir une partie de la programmation du Ramdam Festival qui a été contraint d’annuler en janvier pour cause de crise sanitaire. Tous les efforts pour mettre en œuvre cet événement subsistent et l’équipe du festival propose de vivre cette 11e édition pendant deux jours à l’IMAGIX de Tournai.

Au programme : 2 jours de films, 2 salles, 18 films et 24 séances au total. La mission du Tournai Ramdam Festival est de susciter le débat et d’appeler à l’ouverture d’esprit grâce au 7e art. Sa programmation permet d’aborder des sujets très divers, souvent dramatiques, souvent difficiles mais toujours avec finesse et justesse.

Une occasion de voir des films comme "Nomadland" de Chloé Zhao, film aux 3 Oscars dont celui du meilleur film. La réalisatrice y dépeint une sexagénaire ruinée par la crise de 2008 qui se lance dans un voyage à travers l’Ouest américain à bord d’une camionnette.

A lire aussi : Nomadland récompensé de trois Oscars, un film unique en son genre

 
On y retrouve aussi "Drunk" de Thomas Vinterberg oscarisé meilleur film international cette année et césarisé meilleur film étranger l’année dernière.

Mais également des longs-métrages comme "Peninsula" de Sang-Ho Yeon, The "Father" de Florian Zeller et "Slalom" de Charlène Favier.

A lire aussi : "Slalom": les abus dans le sport de haut niveau, traités avec nuance

 
 
 
2 images
Sélection des films visibles lors du festival. © RAMDAM festival (page Facebook)

En avant-première

Le festival proposera des films en avant-première sélectionnés pour la compétition officielle de Cannes en juillet prochain. Une occasion donc de découvrir ces films, de les juger et de faire vos pronostics pour Cannes. Mais surtout de passer un bon moment de cinéma.

A l’affiche "True Mothers" de Naomi Kawase, "Teddy" de Ludovic Boukherma et Zoran Boukherma "Blackbird" de Roger Michell et "Quo Vadis Aïda" de Jasmila Zbanic.

Enfin ce sera l’occasion de découvrir en avant-première mondiale, le documentaire "Naitre d’une autre", le mercredi 9 juin à 19 heures en présence de la réalisatrice Cathie Dambel qui a passé un an dans le service au C.H.U Saint-Pierre de Bruxelles, où la gestation pour autrui (G.P.A) est pratiquée.

Plus d’infos et réservation via ce lien.