Pour ses 80 ans, le Cinéma Galeries nous offre un beau programme ce week-end !

À l’occasion de ses 80 ans, le Cinéma Galeries offre le week-end du 27 au 29 août 2021 une belle programmation. Alternant entre curiosités filmiques inédites et classiques à revoir d’un œil nouveau ! Le cinéma propose également un ciné concert, un cinémix et des ateliers et tables rondes pour créer et construire autour du thème du cinéma.

Vendredi soir : Le Cinémix, une expérience à part !

Un programme festif donc, avec comme mise en bouche, le vendredi 27 à 19 heures un Cinémix de Radiomentale sur le film "Koyaanisqatsi". Quèsaco un cinemix ? C’est donner en live une nouvelle interprétation sonore à des films muets. Pour l’occasion, le duo RadioMentale qui figure parmi les pionniers et les inventeurs du genre viendront se prêter à l’exercice.

Dans les films parlants que le duo s’approprie, ils se livrent, en direct, à une réinterprétation du film, en créant une nouvelle bande originale et tout en conservant les dialogues originaux. Le duo propose en quelque sorte une autre lecture du film qui, sans dénaturer sa narration, lui apporte une nouvelle dimension, à la fois originale et personnelle, et bien sûr plus volontiers sonore.

Produit par Francis Ford Coppola et réalisé par Godfrey Reggio, Koyaanisqatsi est un long-métrage d’une beauté visuelle à couper le souffle, une forme d’interrogation profondément humaniste sur l’évolution de notre civilisation. Porté à l’origine par la musique de Phlipp Glass, il est ici mis en musique en direct par le duo de DJs RadioMentale qui apportent un nouveau souffle électronique et une nouvelle énergie techno à ce classique d’un cinéma visuel et voyageur.

Premier amour, le premier film du Galeries

Le vendredi 27 à 21 heures (Re) découvrez "Premier amour" en plein air, le tout premier film projeté en 1939 au Cinéma Galeries. Un film réalisé par Henry Koster racontant l’histoire de Connie Harding, une orpheline envoyée vivre chez ses riches oncle et tante à sa sortie l’internat. Au cours d’un bal, elle tombe amoureuse du fiancé de son exécrable cousine…

Les journées dédiées à l’enfance

Le cinéma propose plusieurs activités pour les enfants, dont des ateliers et deux projections de dessins animés. Samedi, l’atelier "anime ton Doudou !" proposera de faire découvrir à ces jeunes, les secrets du stop motion. Il sera demandé aux enfants d’apporter leur doudou préféré. Accompagnés par l’équipe du cinéma, les enfants réaliseront une courte vidéo d’animation.

L’autre atelier aura lieu dimanche et sera dédié à la pellicule, le Cinéma Galeries propose de faire découvrir aux petits cinéphiles les secrets de la pellicule 35 mm et du cinéma expérimental à travers un atelier d’initiation au dessin sur pellicule, technique de cinéma d’animation sans caméra popularisée notamment par Norman McLaren.

Enfin un long métrage d’animation sera projeté à 12h30 et 14 heures pour le plus grand plaisir des enfants. "Le Peuple Loup" est un conte joliment raconté et visuellement saisissant sur l’amitié, l’amour et le courage. La narration, fascinante, trouve le bon équilibre entre les moments galvanisants et touchants et les passages plus légers et humoristiques. Ainsi, Le Peuple Loup s’adresse autant aux enfants qu’aux parents.

 

 

Samedi soir : "Still Life" en ciné concert !

Samedi soir Maud Geffray présente "Still Life", un ciné concert en hommage à Philip Glass. Un live 100% féminin dans lequel la DJ et compositrice Maud Geffray (Scratch Massive) est accompagnée de la talentueuse harpiste Laure Brisa sur une projection du film Still Life.

Clin d’œil à "Koyaanisqatsi" réalisé par Geoffrey Reggio en 1982, "Still Life" n’impose aucune lecture, mais interroge la nature et le progrès, l’humain et le système, l’espace et le temps. Sous les yeux du réalisateur, petites et grandes histoires se mêlent et s’entrechoquent, de manière impressionniste et contemplative, questionnant par là même la place de l’homme dans un monde qu’il a marqué de son sceau.

Dimanche soir : Un classique et une avant-première

A 18 heures (re) découvrez "Close up" réalisé par Abbas Kiarostami. Le réalisateur iranien filme le procès d’un homme pauvre et sans emploi qui s’est fait passer pour le célèbre cinéaste iranien auprès d’une famille bourgeoise. Kiarostami filme cette escroquerie et reconstitue, avec les intéressés eux-mêmes, ce jeu de rôles, de dupes et de rêves avec le cinéma.

30 ans après sa sortie, Close up garde un pouvoir de fascination intact. Les pistes de réflexion qu’ouvre le film sur la nature même du cinéma semblent être inépuisables. La séance sera introduite par le réalisateur et fondateur de la plateforme cinéphile Sabzian, Gerard-Jan Claes.

A 21 heures, le cinéma galerie propose de clore ce week-end festif par l’avant-première du film "The Twentieth Century" réalisé par Matthew Rankin." Faisant référence à cette série de courts métrages télévisés, autrefois omniprésents et parrainés par le gouvernement, qui mettaient en scène des événements marquants de l’histoire du Canada, Rankin et sa compagnie ont brillamment imaginé un " Heritage Minute " de l’enfer : une parodie perverse et fantasmagorique de l’identité nationale canadienne et des personnages qui l’ont inspirée. "