Magritte du Cinéma 2020 - "Duelles" d'Olivier Masset-Depasse et "Le jeune Ahmed" des Dardenne partent favoris

Veerle Baetens, Olivier Masset-Depasse et Anne Coesens, lors de la présentation de "Duelles" au Toronto International Film Festival
2 images
Veerle Baetens, Olivier Masset-Depasse et Anne Coesens, lors de la présentation de "Duelles" au Toronto International Film Festival - © Gareth Cattermole - AFP

Avec respectivement 10 et 9 nominations, "Duelles" d'Olivier Masset-Depasse et "Le jeune Ahmed" des frères Dardenne figurent parmi les favoris de la 10e édition des Magritte du Cinéma, les prix qui récompenseront le meilleur du septième art belge le 1er février prochain à Bruxelles. Les nominations ont été dévoilées mercredi par l'Académie André Delvaux, organisatrice de l'événement, au cours d'une conférence de presse.

"Duelles" concourra ainsi dans les catégories "Meilleur film", "Meilleur réalisateur", "Meilleur actrice" (Veerle Baetens et Anne Coesens), "Meilleur acteur dans un second rôle" (Arieh Worthalter), "Meilleur scénario original ou adaptation", "Meilleure image", "Meilleure musique originale", "Meilleur son" et "Meilleur montage".

Adaptation très libre du roman "Derrière la haine" de Barbara Abel, le thriller psychologique raconte l'histoire de deux couples d'amis, qui vivent côte à côte, mais qui vont voir leur vie bousculée par le décès accidentel de l'un de leurs enfants.

De son côté, "Le jeune Ahmed" de Jean-Pierre et Luc Dardenne est en lice pour décrocher les Magritte du "Meilleur film", 'Meilleur réalisateur", "Meilleur scénario original ou adaptation", "Meilleure actrice dans un second rôle" (Myriem Akheddiou et Claire Bodson), "Meilleur acteur dans un second rôle" (Othmane Moumen), "Meilleur espoir féminin" (Victoria Bluck), "Meilleur espoir masculin" (Idir Ben Addi) et "Meilleur montage".

Avec ce long métrage, les Dardenne posent leur regard sur l'islam radical, à travers le parcours d'un préadolescent endoctriné par un imam fondamentaliste.

Derrière "Duelles" et "Le jeune Ahmed", "Lola vers la mer" de Laurent Micheli enregistre pour sa part sept nominations, devant "Nuestra Madres" de César Diaz (6), "De Patrick" de Tim Mielants (5) ou encore Binti de Frederike Migom (4).

Au total, 21 Magritte seront décernés à l'ensemble de la profession lors de cette soirée qui sera diffusée en direct en télévision sur La Deux et sur RTBF Auvio. Quatre cinémas diffuseront également la cérémonie en simultané, à savoir l'UCG De Brouckère à Bruxelles, l'Acinapolis à Jambes, le Cinéscope à Louvain-La-Neuve et le Kinépolis à Rocourt.

Un Magritte d'Honneur sera par ailleurs remis à une personnalité emblématique du 7e Art, dont le nom sera bientôt dévoilé.

En 2019, "Nos batailles" de Guillaume Senez et "Girl" de Lukas Dhont étaient repartis grands gagnants de la cérémonie, avec respectivement cinq et quatre distinctions.

Quelque 80 films étaient éligibles pour cette 10e édition. "Au cours des neuf premières années d'existence des Magritte, 33 pc des lauréats étaient des femmes. Il faut continuer sur cette voie", a indiqué mardi l'Académie André Delvaux, précisant que plus de 110 films avaient été récompensés sur cette même période.

Il ressort par ailleurs d'une enquête Dedicated Research que 83 pc des Belges sondés ont entendu parler des Magritte du Cinéma (+8 pc par rapport à 2015). En outre, 33 pc d'entre eux ont déclaré que l'événement est un incitant à aller voir dans les salles obscures des productions belges.

Cette 10e édition anniversaire aura pour maître de cérémonie l'humoriste Kody. La personnalité qui présidera l'événement sera quant à elle annoncée prochainement.