Le rideau se lèvera ce soir sur le 36e Festival international du Film de Mons

Le rideau se lèvera ce vendredi 9 juillet pour la 36e édition du Festival International du Film de Mons. Le film "Un Triomphe" d'Emmanuel Courcol, avec Kad Merad, ouvrira le festival à 19h30 au complexe Imagix à Mons.

 

Le programme de l'événement cinématographique se déclinera jusqu'au 16 juillet dans divers lieux de Mons, notamment le complexe Imagix, l'Auditorium Abel Dubois, le Congres Hotel et le Wallonia Conference Center Mons (WCCM). Le Festival était initialement prévu du 5 au 12 mars 2021. Il avait été reporté une première fois du 21 au 28 mai en raison des mesures sanitaires.

Les organisateurs ont annoncé une programmation de 68 films, produits ou coproduits dans 21 pays, dont 50 longs métrages et 30 premières belges. Une trentaine de longs-métrages internationaux seront présentés en premières belges.

8 images
Mardi 13 juillet 20h00, LA TERRE DES HOMMES en présence de l'équipe du film. © Ad Vitam (Festival International du Film de Mons (page Facebook)
Jeudi 15 juillet 14h30 LOULOUTE en présence du réalisateur Hubert Viel. © Festival International du Film de Mons (page Facebook)
Jeudi 15 juillet 21h00, MY WONDERFUL WANDA en présence de la réalisatrice Bettina Oberli © Festival International du Film de Mons (page Facebook)
Le film "Un Triomphe" d'Emmanuel Courcol, avec Kad Merad, ouvrira le festival à 19h30 au complexe Imagix à Mons. © Festival International du Film de Mons (page Facebook)

Plusieurs compétitions seront au programme de l'événement cinématographique montois dont la Compétition internationale entre une dizaine de films et dont le jury sera présidé par l'acteur français d'origine grecque, Georges Corraface.

La Belgique sera, par ailleurs, mise à l'honneur dans le cadre d'une compétition de courts métrages ainsi que d'un coup de projecteur sur le cinéma belge, nourri de longs métrages inédits et d'avant-premières.

De nombreux invités seront présents au Festival montois dont le réalisateur et metteur en scène belge Jaco Van Dormael, qui sera particulièrement mis à l'honneur pour notamment ponctuer les 30 ans de la sortie de son premier film "Toto le Héros", Caméra d'Or à Cannes en 1991.

lire aussi : Toto le Héros, 30 ans d'héroïsme

Des séances thématiques, notamment sur la laïcité, les droits de l'homme, l'écologie, ainsi que des activités pédagogiques pour les jeunes sont également annoncées.

L'ASBL "Les Amis des Aveugles et Malvoyants" offriront l'occasion de vivre une séance en audiodescription avec le film "Jumbo" de Zoé Wittock. Cette séance, qui se tiendra le 10 juillet à 14 heures à l'Auditorium Abel Dubois, sera accessible aux personnes déficientes visuelles et à toute autre personne qui souhaite vivre une expérience hors du commun. Les personnes voyantes se verront offrir un cache-yeux pour vivre pleinement l'expérience.

La clôture sera ponctuée le 16 juillet au complexe Imagix, après la "Cérémonie Palmarès", par la projection du film de Jean-Pierre Améris, "Profession du père", avec Benoît Poelvoorde, Audrey Dana et Jules Lefebvre.

Les différents événements du Festival du Film de Mons se dérouleront dans le cadre des conditions sanitaires en vigueur. La présence des spectateurs est demandée minimum 30 minutes avant l'horaire prévu, les salles sont accessibles dans les limites des places disponibles. La distanciation sociale de 1m50 est obligatoire dans les espaces du cinéma, y compris les salles, ainsi que dans les files. Le port du masque est obligatoire dans le cinéma et pendant les séances.