Le Jour le plus Court s'offre une cinquième édition

Le Jour le plus Court, partout à Bruxelles et en Wallonie
Le Jour le plus Court, partout à Bruxelles et en Wallonie - © DR

Le 21 décembre, le Jour le Plus Court fêtera le court métrage à Bruxelles et en Wallonie.

Au programme, plus de 200 courts métrages belges francophones seront projetés en salles, diffusés à la télévision et en VOD. Cette opération, organisée par le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel, est parrainée par Catherine Salée, actrice et scénariste que l’on a pu retrouver dans "May Day", "Kapitalistis" ou encore dans la série "La Trêve".

Pour ceux qui préfèrent le cinéma en salle, ce sont 31 séances, organisées dans 15 communes de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui leur sont proposées. 

Pour retrouver la liste complète des projections en Bruxelles comme en Wallonie, rendez-vous sur le site du Jour le Plus Court

Le Jour le plus Court se diversifie

Des séances spéciales seront également organisées comme la rétrospective du réalisateur Raoul Servais à Flagey. Six courts-métrages d'animation seront présentés au Studio 5. Le public pourra (re)découvrir "Sirène", "Pegasus", "Atraksion", "Chromophobia" et "Harpya", des œuvres devenues cultes du réalisateur belge.

Pour la toute première fois, Charleroi participe à l'aventure avec la projection de 18 courts-métrages de réalisateurs carolos, au Secteur 42 par l'équipe du Festival Kino Carolo.

Pour sa cinquième édition, le Jour le plus court proposera des séances aux thématiques diverses qui ne se limiteront pas à la date unique du 21 décembre. Le 19 décembre, les jeunes enfants pourront notamment assister à la fête du court métrage à Quaregnon, une séance d'une heure dédiée aux courts métrages d'animations nationaux. 

Le jeudi 20, Point Culture Bruxelles ouvre ses portes pour Les Midis d’Images mentales avec les films "Le Labyrinthe", "Ma vie d’Asperger", "Pain, litière et passion" ainsi que "Who’s in the Fridge". Quatre courts-métrages qui abordent avec humour et douceur, différentes maladies mentales comme le syndrome d'asperger et la dépression. Ces films seront présentés par leurs réalisateurs à Point Culture Bruxelles.

Le festival "Court Mais Trash" viendra s’immiscer dans la programmation avec une séance best of intitulée "female troubles". Une douzaine des meilleurs films sur la thématique féministe, diffusés dans le cadre du festival depuis 2005, seront projetés au Palace. Le public pourra notamment (re)trouver "Le Truck", "Venice" ou encore "69 sec", des courts engagés, mettant en valeur l'écriture féminine.

Un festival sur tous les écrans

Pour ceux qui préfèrent regarder les films à la maison, des courts seront aussi diffusés à la télévision.

Que ce soit sur la Trois ou sur Auvio, la RTBF offrira une programmation spéciale de 23h25 à 05h45, une nuit du court métrage avec une sélection de 23 films récents, avec notamment, "Remember me", réalisé par Fabrice Murgia, "Eastpack" de Jean-Benoît Ugeux, "Le scénariste" de François Paquay, etc.

UniversCiné s’associera à nouveau avec le Jour le plus court avec des focus sur les courts métrages déjà présents sur la plateforme de VOD.