Le documentaire belge "Juste un mouvement" présenté en première mondiale à la Berlinale

Le documentaire belge "Juste un mouvement" présenté en première mondiale à la Berlinale
Le documentaire belge "Juste un mouvement" présenté en première mondiale à la Berlinale - © Thank you and Good Night

Le documentaire belge Juste un mouvement réalisé par Vincent Meessen sera présenté en première mondiale lors du festival du film de Berlin (Berlinale) dans la section Forum, ont annoncé mardi les responsables du festival.

Le documentaire est consacré au militant marxiste Omar Blondin Diop décédé dans des circonstances troubles dans une prison de l’île sénégalaise de Gorée en 1973. Aujourd’hui, à Dakar, ses frères et des proches se souviennent de lui.

"Depuis 15 ans, Vincent Meessen travaille au croisement de l’art et de la recherche", explique Wallonie Bruxelles Images dans un communiqué.

Ses travaux proposent un regard poétique et polémique de l’histoire à travers la vidéo, la photo ou le son. Le document d’archive y est toujours confronté à l’épreuve du présent, le plus souvent dans son contexte géographique d’origine.

Juste un mouvement, produit par Thank you and Good Night productions, a bénéficié du soutien du Centre du cinéma et de l’audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Pandémie oblige, la Berlinale 2021 se tiendra cette année en deux temps. La première partie du festival se déroulera en ligne du 1er au 5 mars et sera réservée aux professionnels et à l’industrie. La seconde partie aura lieu du 9 au 20 juin, avec des projections ouvertes au public.