“L'Ecole de l'Impossible” : un passionnant documentaire au cœur du combat pédagogique

Un documentaire fascinant au cœur d'une école qui refuse de baisser les bras.

 

“La pédagogie est un sport de combat contre la fatalité et l'injustice”. C'est sur cette phrase du chercheur et militant Philippe Meirieu que se clôture “L'Ecole de l'Impossible”, le nouveau et puissant documentaire de Thierry Michel et Christine Pireaux. La citation résume parfaitement tout ce que le film nous a présenté pendant ses 100 et quelques minutes : une lutte incessante contre l'adversité, menée par des professeurs passionnés, qui tentent de donner une chance à des adolescents qui n'en ont jamais eu.

Les élèves du Collège Saint-Martin de Seraing, où les documentaristes ont été filmés pendant plusieurs mois, ont tous été défavorisés d'une manière ou d'une autre par la vie. Famille absente, violence, délinquance, situation économique précaire : chacun a son sacerdoce, qui n'est pas sans effet sur sa scolarité. Dans l'école, l'absentéisme est récurrent, les salles de classe sont le théâtre de débordements verbaux fréquents et les mauvais points sont légion. Plutôt que de laisser la situation s'envenimer, les professeurs comme le directeur tentent au mieux de faire valoir l'éducation. La tâche n'a rien d'aisé, comme en témoignent les saisissantes images filmées pendant les leçons, les conseils de classe, les réunions, les convocations de la direction. Comment remettre un adolescent sur le chemin de la scolarité quand il la voit comme un obstacle supplémentaire ? Comment établir le juste équilibre entre discipline et empathie ? Certains jugeront l'attitude et les décisions des professeurs trop sévères, d'autres les trouveront laxistes. Il n'y a pas de remède miracle ici. Le film ne cherche d'ailleurs pas à faire de leur approche un exemple à suivre.

Si admiration il y a, c'est à l'égard de la résilience du collège, qui refuse de laisser de côté certains élèves. Celle qui sort peu à peu la tête de l'eau, celui qui a déjà baissé les bras, celle qui se fait oublier en classe, celui qui a fait de la prison : tous méritent l'attention du système éducatif, et semblent l'obtenir ici. Le documentaire donne volontiers la parole à ces élèves au parcours très différents, qui s'expriment sur leurs difficultés, leurs frustrations et leurs rêves. Jetant sur eux un regard bienveillant, le film nous invite à considérer tout ce qu'ils ont pu vivre, comment leur cadre social influence leur scolarité et combien il est difficile d'inverser la tendance. Le désespoir imprègne souvent leurs témoignages, mais “L'Ecole de l'Impossible” se veut optimiste. Il y a de l'espoir tant qu'il y a des personnes pour continuer à mener ce sport de combat qu'est la pédagogie.

 

Le film est à découvrir dans les salles belges à partir du 15 septembre.

Le documentaire sera présenté le lundi 20 septembre à 20H Côté Parc (Quai 10), en présence du réalisateur.