"Century of Smoke" : une culture de l'opium

“Century of Smoke” : une culture de l'opium
“Century of Smoke” : une culture de l'opium - © Dérives

C'est sur une image saisissante, voire choquante, que s'ouvre "Century of Smoke", le documentaire de Nicolas Graux : un homme fumant à plein poumon de l'opium alors que ses deux enfants dorment à ses côtés.

Nous sommes dans un petit village de la jungle laotienne, où la culture de cette drogue domine les vies de tout le monde, et ronge les âmes. Celles des hommes, qui la consomment quotidiennement, mais aussi des femmes qui, même sans y toucher, voient leur existence intoxiquée par cette substance. Certaines parlent de partir, mais pour aller où ? Les perspectives d'avenir n'existent pas, d'autant plus que, tragiquement, l'économie du village dépend de la culture de cette drogue.

Cette dure réalité, Graux la saisit en son cœur, filmant les personnages de "Century of Smoke" dans leur intimité la plus totale, et recueillant leurs témoignages sincères et poignants, auxquels il attribue de longues minutes. Contemplatif, le film prend son temps pour filmer une réalité qui selon les dires de certains aurait une centaine d'années. Mais comme le confie Laostan, figure centrale du long-métrage, un espoir réside dans la future interdiction de l'opium par le gouvernement, seul remède à ses yeux à ce mal qui l'habite. D'ici là, la fumée qui enveloppe le village n'est pas près de s'éclaircir.

 

Le film passera le 4 septembre aux Grignoux à Liège et le 5 au cinéma de Flagey à Bruxelles. Il sortira officiellement à Flagey à partir du 11 septembre.