"Bring it to the People" : pour l'amour du jazz

"Bring it to the People" : pour l'amour du jazz
"Bring it to the People" : pour l'amour du jazz - © Dalton Distribution

Dans un documentaire inédit, le cinéaste Guy Fellemans nous offre un aperçu de la vie du Brussels Jazz Orchestra, entre passion et innovation, discorde et harmonie.

Voilà maintenant plus de 25 ans que l’aventure du Brussels Jazz Orchestra (BJO pour les intimes) se poursuit, une longévité qui tient presque du miracle selon ses membres. À l'heure où le jazz n'attire pas d'immenses foules, maintenir un "big band" comme le leur est un défi sans cesse renouvelé, qui requiert un amour profond pour cette musique. Mais comme en atteste le documentaire de Guy Fellemans, la passion n'est pas ce qui manque aux interprètes hors pair de cette grande formation belge.

Fruit de 3 ans de tournage, “Bring it to the People” nous entraîne dans les coulisses du groupe au travers d'entretiens, de concerts et d'images saisies sur le vif qui témoignent de la camaraderie et de la passion qui nourrissent l'orchestre. Les éloges fusent entre les jazzmans, qui révèlent un vrai plaisir de jouer entre eux, malgré toutes les difficultés qui se créent au sein d'un ensemble aussi grand. Composé de plus d'une quinzaine de musiciens, le Brussels Jazz Orchestra ne peut pas subsister en jouant en concert le répertoire qui leur est familier. La pop, les chansons de Jacques Brel et le théâtre s'immiscent dans leur pratique du jazz, au grand dam de certains et à la joie d'autres.

Mais l'amour du jazz prévaut toujours au sein de cet orchestre qui est sans à la recherche de nouveaux publics et de renouvellement. Des Pays-Bas à New York, les musiciens partagent leur savoir-faire et leurs innovations avec un enthousiasme que le documentaire de Guy Fellemans rend contagieux, qu'on soit amateur de jazz ou non.

 

"Bring It to the People: the film about the Brussels Jazz Orchestra" est à découvrir au cinéma Flagey jusqu'au 9 février. Un projection unique aura lieu ce lundi 20 janvier au cinéma Churchill à Liège.