“Bibliothèque publique” : le refuge de la culture

Alors que l'anniversaire des 100 ans de reconnaissance publique des bibliothèques se profile à l'horizon, un documentaire vient nous rappeler l'importance de ces lieux de culture.

Il faut souvent prêter l'oreille pour comprendre ce qui se dit pendant les 50 minutes que dure le documentaire de Clément Abbey. Tout le monde ou presque y chuchote, pour la simple et bonne raison qu'il s'agit d'une des règles principales du lieu où le film a été tourné. Dans la bibliothèque publique d'information du Centre Georges Pompidou, comme dans la plupart des bibliothèques, le silence est d'or. On peut venir y lire, découvrir, dormir, étudier, regarder, jouer, mais toujours dans un certain respect des autres. C'est donc du bout des lèvres que les différentes personnes interrogées par le cinéaste expriment leurs idées, leurs lectures et leurs créations. En sourdine, la passion et la personnalité de ces habitués de la bibliothèque semblent encore plus fortes, comme s'ils partageaient un secret avec nous.

Ce sont des écrivains en devenir, des étudiants en peine, des amoureux de littérature ou tout simplement des personnes en quête de compagnie qui défilent devant la caméra de Clément Abbey. Le cinéaste ne les prend pas à parti pour qu'il chante les éloges de la bibliothèque, mais plus pour qu'ils dévoilent un peu de leur privé dans cet espace public. Ce qu'ils font avec un enthousiasme contagieux. Chacun révèle, avec un petit grain de folie qui est lui propre, ce qui l'anime : un morceau de Prokofiev, une amitié, un texte poétique. On devine à les écouter qu'ils ne trouvent pas toujours ce qu'ils cherchent à l'extérieur et que c'est seulement dans ce lieu de culture démocratisé qu'ils s'épanouissent.

Présentée comme un refuge pour ces personnes parfois un peu marginales, la bibliothèque nous apparaît encore plus belle, alors même qu'on en ignore presque tout. Il ne semble pas nécessaire d'en savoir plus : en se concentrant sur ceux et celles qui jouissent d'un tel lieu, “Bibliothèque publique” saisit magnifiquement l'âme de cet espace culturel, où la vie et le silence vont de pair.

 

 

Bibliothèque publique” sortira en salle à Flagey à partir du 2 septembre.