Avila, une nouvelle plateforme belge du film d'auteur

Avila, une nouvelle plateforme belge du film d'auteur
Avila, une nouvelle plateforme belge du film d'auteur - © Tous droits réservés

Le distributeur de films indépendants Avila a lancé ce lundi 11 mai une plateforme VOD consacrée aux films d’auteur.

On l’a vu souvent ces dernières semaines : face à la fermeture des cinémas, les plateformes de streaming et de VOD se multiplient. La dernière en date a pour nom Avila, une initiative lancée par plusieurs cinéastes désireux de mettre en avant la richesse du cinéma indépendant, en particulier celui qui est produit en Belgique.

Le site propose à la fois des films de fictions, des courts-métrages et des documentaires. On y retrouve des longs-métrages bien connus des cinéphiles comme “Jeanne Dielman” de Chantal Akerman ou encore “Déja s’envole la fleur maigre” de Paul Meyer, mais également des œuvres moins réputées comme le documentaire saisissant de Yasmina Abdellaoui et Benoît Dervaux, “Gigi, Monica… et Bianca”. En ce sens, Avila ne se distingue pas beaucoup d’autres plateformes VOD belges qui proposent elle aussi ces films depuis quelques semaines.

Là où la plateforme tire son épingle du jeu, c’est dans le caractère inédit de certaines de ses propositions. On peut y voir des films introuvables ailleurs, comme “Le chantier des gosses “de Jean Harlez, dont la version restaurée de 2014 a rempli les salles du Cinéma Nova à Bruxelles ou encore “Inclusive” d’Ellen Vermeulen. Pour le moment, la plateforme ne compte que 24 films, mais d’autres devraient s’y ajouter prochainement comme “Le Jeune Ahmed” des frères Dardenne, “Quand les hommes pleurent” de Yasmine Kassari ou encore “Les rendez-vous d’Anna” de Chantal Akerman. La location d’un film sur la plateforme coûte 3,5€.

Reste à savoir si Avila parviendra à sortir du lot. Depuis le début du confinement, on constate en effet que l’offre de cinéma en ligne s’est particulièrement développée en Belgique, notamment sur des plateformes de VOD comme Lumière : Ciné chez vous ou Universciné, qui proposent des films inédits, souvent privés d’une sortie en salles à cause du coronavirus. On peut également citer des plateformes de streaming comme Uncut, qui propose sur abonnement un grand catalogue de films d’auteur, ou Auvio, qui offre gratuitement un large panel de productions audiovisuelles, notamment en documentaire.