André Téchiné présidera le jury du FIFF de Namur

Le réalisateur français André Téchiné présidera le jury officiel de la 34e édition du Festival du film francophone de Namur (FIFF), qui se tiendra du 27 septembre au 4 octobre dans la capitale wallonne.
Le réalisateur français André Téchiné présidera le jury officiel de la 34e édition du Festival du film francophone de Namur (FIFF), qui se tiendra du 27 septembre au 4 octobre dans la capitale wallonne. - © VALERY HACHE - AFP

Le réalisateur français André Téchiné présidera le jury officiel de la 34e édition du Festival du film francophone de Namur (FIFF), qui se tiendra du 27 septembre au 4 octobre dans la capitale wallonne. Avec ses quatre acolytes, Catherine De Léan, Marème Ndiaye, Jacques Fieschi et Yannick Renier, il lui reviendra la charge de départager les 12 longs-métrages en compétition officielle. Le jury officiel de la compétition courts-métrages sera quant à lui présidé par la chanteuse Juliette Armanet.

La programmation de cette 34e édition – pour laquelle l'équipe a visionné pas moins de 1 300 œuvres – se veut résolument "engagée, fantaisiste et féminine", selon son nouveau directeur Hervé Le Phuez. Il promet "des films qui dénoncent, s'insurgent, poussent à la réflexion" ainsi que "de beaux portraits de femmes" à l'écran et une belle représentation de la gent féminine derrière la caméra avec 11 œuvres réalisées par des femmes parmi les 24 longs-métrages en compétition (officielle et pour la 1ère œuvre de fiction).

La fête du cinéma francophone s'ouvrira officiellement le vendredi 27 septembre avec la diffusion de "Chambre 212" de Christophe Honoré. Le film "Revenir" de Jessica Palud clôturera quant à lui la semaine.

De nombreux films belges

Parmi les douze films qui concourront en compétition officielle, cinq productions ou coproductions sont belges : "Adoration" de Fabrice Du Welz, "By the name of Tania" de Bénédicte Liénard et Mary Jiménez, "Chambre 212", "Le milieu de l'horizon" de Delphine Lehericey et "Notre Dame" de Valérie Donzelli. On retrouvera également le dernier long-métrage du réalisateur québécois Xavier Dolan, "Matthias et Maxime".

Le jury Émile Cantillon, composé d'étudiants en cinéma, décernera lui les prix et Bayard pour la 1ère de fiction à certains des 12 longs-métrages en compétition, parmi lesquels trois coproductions du Plat pays : "Les héros ne meurent jamais" de Aude Léa Rapin, "Noura rêve" de Hinde Boujemaa et "Nuestras Madres" de César Diaz, dernière Caméra d'Or au festival de Cannes qui représentera la Belgique aux prochains Oscars.

Trente-quatre courts-métrages seront en lice dans les compétitions dédiées – 12 pour l'internationale, 22 pour la nationale. Le jury sera composé de Ludovic et Zoran Boukherma, Lyna Khoudry, Jean-Paul Lespagnard, Aurora Marion et présidé par l'autrice-interprète Juliette Armanet.

Laetitia Casta, personnalité coup de coeur du festival

Au total, ce sont 136 films qui seront diffusés dans les salles obscures de la ville. L'ancienne maison de la culture, rebaptisée Delta, sera cette année de la fête, après sa rénovation, et proposera deux salles. Les trois autres salles destinées au public seront celles du Caméo. Outre les films en compétition, les festivaliers pourront y découvrir certaines avant-premières comme "Alice et le maire" avec Fabrice Lucchini, des documentaires belges, dans Place au doc, comme "Vaarheim" et "Asile" de Victor Ridley ou "Le temps long" de Lou Colpé, ou encore redécouvrir voire assister à des séances de rattrapage avec les rétrospectives.

Le cinéma belge flamand sera une fois de plus mis en lumière, entre autres via la diffusion de "Bastaard" de Mathieu Mortelmans et "The best of Dorien B." de Anke Blondé. Quelque 7 000 jeunes âgés de 3 à 25 ans auront cette année encore leur programmation dédiée, avec le FIFF Campus, parrainé pour cette nouvelle édition par le rappeur R.CAN. Outre 72 diffusions spécifiques, des ateliers techniques "pour comprendre l'envers du décor" et citoyens seront organisés. Cette année encore, le chapiteau du festival invitera à la détente avec des apéros et concerts ou DJ set tous les soirs. La programmation de la soirée du 3 octobre sera le résultat de la carte blanche laissée aux namurois du festival Beautés soniques.

Parmi les nombreux invités que pourront croiser les festivaliers se trouvera Laetitia Casta, personnalité coup de cœur du festival. Elle rencontrera les cinéphiles le jeudi 3 octobre et viendra présenter des éléments de sa filmographie, dont "L'homme fidèle" de Louis Garrel et "Gainsbourg (vie héroïque)" de Joann Sfar. Parmi les autres invités de marque que l'on pourra croiser sur les pavés namurois, on notera Charlotte Gainsbourg, Ludivine Sagnier, Valérie Donzelli, Chiara Mastroianni, Yvan Attal ou encore Niels Schneider.

La cérémonie de remise des Bayards aura lieu le vendredi 4 octobre à 18h30 au sein du Delta.