"Adieu la chair! " de Yohan Guignard lauréat du Festival "Le Court en dit Long"

"Adieu la chair! " de Yohan Guignard lauréat du Festival "Le Court en dit Long"
"Adieu la chair! " de Yohan Guignard lauréat du Festival "Le Court en dit Long" - © Yohan Guignard/Tact production/Néonrouge production

C'est la création de Yohan Guignard "Adieu la chair! " qui s'est vu décerner samedi soir à Paris le Grand Prix du Jury de la 26e édition du Festival Le Court en dit Long, qui chaque année propose des courts métrages de fiction ou d'animation francophones réalisés par des créateurs originaires ou travaillant au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Cette joute cinématographique s'est tenue du 4 au 9 juin et était organisée par le Centre Wallonie-Bruxelles (CWB) à Paris.

Une mention spéciale Grand Prix a, par ailleurs, été décernée à "Tiny Big !" de Lia Bertels. 

Le Prix de la mise en scène a été attribué, ex aequo, à "VIHTA" de François Bierry et à "Les Corps purs" de Bérangère Mc Neese et Guillaume de Ginestel.

Une mention spéciale "Mise en scène" a été accordée à "Les petites mains" de Rémi Allier.

Le Prix du scénario est revenu à Sergio Guataquira et Maud Carpentier pour "Pablo" de Sergio Guataquira, celui de l'interprétation féminine à Ingrid Heiderscheidt dans "Calamity" de Séverine de Streyker et Maxime Feyers, et celui de l'interprétation masculine à Yassine Fadel et Ilias Bouanane dans "Etat d'alerte sa mère" de Sébastien Petretti.

Le Prix du public revient à "Calamity", le Prix coup de coeur RTBF à "La parcelle" de Michaël Guerraz et, enfin, le Prix coup de coeur BeTV à "Rikishi" de Julien Menauteau.

Pas moins de 32 productions avaient été sélectionnées parmi la centaine de films produits pendant l'année écoulée. Les productions présentées avaient été réparties en six programmes thématiques: "Corps", "Films d'écoles et d'ateliers", "Adolescents", "Questions de genre", "Questions de société" et "De l'amour".

Il s'agit de films auto-produits ou soutenus par le commission de sélection des films du Centre du cinéma et de l'audiovisuel. Le jury était composé de Lucia Sanchez (réalisatrice et actrice), Tatiana Vialle (directrice de casting), Sara Wickler (responsable de la coordination artistique chez StudioCanal), Jonas Bloquet (acteur et réalisateur) et Antoine Leclerc (responsable notamment de "Carrefour des Festivals").

Le Grand Prix du festival est doté d'un montant de 2.000 euros attribués par le Centre du cinéma et de l'audiovisuel et le Centre Wallonie-Bruxelles à Paris. Le prix du scénario a été doté d'un montant de 1.000 euros par la SACD Belgique, celui de la meilleure mise en scène de 1.500 euros par la Sabam, les prix d'interprétation masculine et féminine, de 750 euros chacun, par le Parlement francophone de Bruxelles et, enfin, le prix du public, d'un montant de 1.000 euros, par le CWB.

En clôture a eu lieu la projection, en avant-première, du premier long-métrage de Guérin van de Vorst, "La Part sauvage". Un hommage a également été rendu, en leur présence, à Vincent Patar et Stéphane Aubier, mieux connus sous le pseudo de "Pic Pic et André" et qui sont des maîtres reconnus de films d'animation.