À découvrir au festival Millenium : "Mother", un émouvant documentaire

À découvrir au festival Millenium : "Mother", un émouvant documentaire
À découvrir au festival Millenium : "Mother", un émouvant documentaire - © Tous droits réservés

Peut-on prendre soin de ceux qu'on aime tout étant loin d'eux  ? C'est la question au centre de "Mother", un poignant documentaire présenté dans la compétition belge du festival Millenium.

Se faire soigner, ou faire soigner quelqu'un dans un autre pays que le sien pour des raisons économiques  : la pratique, souvent appelée tourisme médical, est de plus en plus répandue. Nombreuses sont les familles européennes qui envoient leur parent atteint de démence en Thaïlande par exemple, où ils pourront recevoir des soins constants pour un prix bien moins conséquent qu'en Europe.

C'est le service qu'offre le paisible centre thaïlandais où le cinéaste Kristof Bilsen est allé poser sa caméra. Là, chaque patient atteint de la maladie d'Alzheimer est pris en charge par 3 soignantes, qui assurent en alternance son suivi 24h/24. Pomm, la protagoniste de "Mother", est l’une d’entre elles. Pendant plusieurs semaines, cette mère de famille s'est laissé filmer dans la pratique de son métier — qu'elle exerce avec une tendresse et une patience particulièrement touchante.

La voir s'occuper avec tant d'attention de la mère de quelqu'un d'autre est d'autant plus poignant que son métier la tient loin de sa famille. Sa propre mère prend soin de ses 3 enfants, qui vivent à plusieurs heures de route. Lassés de ne pas pouvoir compter sur leur maman, ils interagissent souvent froidement avec elle lors de ses rares visites — un drame humain que le cinéaste filme avec une proximité aussi troublante que touchante.

En parallèle, le réalisateur est également allé en Suisse pour suivre le mari et les filles d'une future patiente du centre. Devant sa caméra, ils défendent leur point de vue   : offrir à son épouse et à leur mère les meilleurs soins possible à plusieurs milliers de kilomètres est préférable au plaisir " égoïste " de leur compagnie. Leur choix est évidemment discutable. En un sens, eux aussi font le difficile sacrifice de la distance pour un proche. Dans un autre, leur situation est très différente de celle de Pomm, leur coexistence étant symptomatique d'un monde terriblement inégalitaire.

Avec une grâce remarquable et un sens savant du montage, "Mother" articule de ce qui différencie ces deux familles, mais aussi ce qui les unit. Il n'y a pas de jugement dans son regard, mais une tendresse et une compassion particulièrement émouvante, qui en font un des plus beaux films de la sélection Millenium 2020.

"Mother" sera projeté ce samedi 17 octobre au Cinéma Aventure, à 19h30.