Warner Bros. Pictures dévoile une bande-annonce inédite de "La Voie de la Justice"

"Just Mercy", de Destin Daniel Cretton, met en scène Jamie Foxx et Michael B. Jordan.
"Just Mercy", de Destin Daniel Cretton, met en scène Jamie Foxx et Michael B. Jordan. - © Courtesy of Warner Bros. Entertainment

Le studio Warner Bros. Pictures a diffusé ce lundi de nouvelles images du long-métrage "La Voie de la Justice" ("Just Mercy" en version originale), dans lequel l’acteur Michael B. Jordan, qui a joué le rôle d’Erik Killmonger dans "Black Panther", interprète un avocat qui a réellement existé. Ce drame autobiographique est l’adaptation du livre de Bryan Stevenson, nommé "Just Mercy : A Story of Justice and Redemption", devenu un best-seller.

L’auteur, incarné par Michael B. Jordan, raconte les dessous de sa profession. Jeune avocat talentueux, il se bat pour avoir la même justice pour tous, alors que le système juridique est corrompu. Dans les années 80, Stevenson choisit de défendre Walter McMillian (interprété par Jamie Foxx), un détenu noir condamné à mort, accusé d’avoir tué une femme de 18 ans, alors que des preuves témoignent de son innocence.

"La Voie de la Justice" est coécrit et réalisé par le cinéaste Destin Daniel Cretton, à qui l’on doit notamment "States of Grace", le film qui avait révélé Brie Larson au grand public. Cette dernière retrouvera le réalisateur dans "La Voie de la Justice", puisqu’elle prêtera ses traits à une avocate locale, Eva Ansley.

La bande-annonce s’ouvre sur Bryan Stevenson et Walter McMillian, assis dans la salle d’audience d’un tribunal. Le juge prononce la peine de mort. John (C. J. LeBlanc), le fils de l’accusé, se lève et proteste : "C’est mon père, monsieur. Il n’a rien fait de mal". Il refuse de se rasseoir si son père est tué sans aucune raison valable. "Ils ont emprisonné un homme innocent", déclare Stevenson, un peu plus tard. Et d’expliquer qu’il se bat toujours pour ceux qui ont le plus besoin d’aide.

"La Voie de la Justice" sortira le 22 janvier 2020 dans les salles belges.