Découvrez "L'heure de l'ours", César du court métrage d'animation 2021

Découvrez “L'heure de l'ours”, César du court métrage d'animation 2021
Découvrez “L'heure de l'ours”, César du court métrage d'animation 2021 - © Tous droits réservés

Imagination et violence enfantine se rencontrent dans le déconcertant court métrage d'Agnès Patron, à découvrir sur la plateforme d'ARTE.

C'est sur le territoire de l'enfance que nous entraîne le court métrage “L’heure de l'ours”, là où l'imaginaire prend souvent le pas sur le réel. Un imaginaire qui n'a, ici, rien d'innocent : des maisons brûlent, des adultes copulent et un gigantesque ours déambule. Sur un fond noir jaillit toute la colère d'un petit garçon qui observe jalousement sa mère avec un homme. Cauchemar œdipien ? Entre autres.

Déroulant une succession de séquences oniriques et saisissantes, la réalisatrice Agnès Patron nous plonge dans la tempête intérieure de son petit personnage en faisant fi de la linéarité ou du vraisemblable. Son approche captive autant qu'elle déconcerte : ses magnifiques images dont les traits colorés brûlent dans l'obscurité, séduisent, puis créent l'angoisse. Un trouble renforcé par la bande-son qui répète inlassablement une mélodie entêtante auquel se mêle des sons discordants. Après avoir fait de nous les prisonniers de l'agitation cruelle d'un enfant pendant une douzaine de minutes, le court métrage nous libère de son joug, non sans nous avoir durablement marqué l'esprit avec de déroutantes visions. Qui a dit que l'imagination enfantine n'était que douceur ?

 

Récompensé par le César du court métrage d'animation 2021, “L'heure de l'ours” est à découvrir en ligne jusqu'au 31 mars.