Pierre Niney évoque son rôle de sapeur-pompier : "C'est un métier de passion et de vocation"

Dans "Sauver ou périr", Anaïs Demoustier incarne Cécile, la femme de Franck.
Dans "Sauver ou périr", Anaïs Demoustier incarne Cécile, la femme de Franck. - © © Courtesy of Mars Films

À l’occasion de la sortie du film "Sauver ou périr", dans lequel il incarne un jeune sapeur-pompier, Brut a rencontré Pierre Niney qui a évoqué la difficulté de ce métier qu’il a expérimenté.

Afin de s’imprégner totalement du personnage de Franck, un jeune sapeur pompier qu’il incarne dans le film "Sauver ou périr", Pierre Niney s’est entraîné aux côtés de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris. Une expérience qui l’a profondément marqué. Le jeune résident de la Comédie française raconte : "Quand on est partis en pleine nuit d’une caserne avec eux, pour sauver quelqu’un d’une overdose, d’une tentative de suicide ou d’un accident de deux roues… La vie, elle n’est plus la même une fois qu’on a vu ça." Un quotidien difficile pour ces soldats du feu, soulagé par la force du collectif selon le Général Jean-Claude Gallet, de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris. "C’est la force du groupe qui permet de comprendre et d’appréhender l’indicible, et qui permet au chef, dans des situations qui sont humainement terribles, de donner un sens au chaos", explique-t-il.

L’empathie, principal atout des soldats du feu

Pour Pierre Niney, "l’empathie, la discrétion, sont des valeurs qu’il faut absolument revendiquer." Il salue notamment la grande maturité de ces jeunes sapeurs pompiers "qui ont, sur des questions essentielles, la vie, la mort, la fragilité de nos vies à tous, une sagesse très impressionnante." Il se souvient : "Il y a un pompier qui m’a dit très rapidement : si tu n’as pas cette empathie, tu ne deviens pas pompier ou tu ne le restes pas." Une empathie et un dévouement qu’il retransmet parfaitement à l’écran, alors qu’il interprète un jeune sapeur-pompier dont la vie bascule après une intervention périlleuse dans le dernier film de Frédéric Tellier, en salles le 28 novembre.