"Le défi, c'est de comprendre le point de vue d'un autre", le message de fraternité de Viggo Mortensen

Viggo Mortensen
Viggo Mortensen - © ANGELA WEISS - AFP

L'acteur joue le premier rôle du film "Green Book" qui sortira en salles, le 30 janvier. Brut l'a rencontré.

Dans "Green Book", Viggo Mortensen joue un garde du corps chargé de protéger un pianiste noir aux États-Unis alors que la ségrégation y sévit encore. Tout le long du film, le garde du corps et le musicien vont tenter de passer outre leurs différences de culture.
"La discrimination, le racisme, la xénophobie… nous sommes comme ça", regrette Viggo Mortensen. L'acteur polyglotte veut faire passer un vrai message de tolérance. Pour lui, il faut vivre avec les autres comme les enfants jouent entre eux c'est-à-dire "sans penser à la couleur de peau ou aux langues." Apprendre sur l'autre étant la meilleure façon de s'apercevoir que nous sommes tous égaux.

Lutter contre l'ignorance avec l'expérience

Selon l'acteur américano-danois, personne n'est "supérieur ou inférieur" mais pour s'en rendre compte, il faut "comprendre, transmettre, sans se moquer, sans juger." "Le défi, c'est toujours ça pour moi dans un rôle, c'est de comprendre le point de vue d'un autre, d'un inconnu, sans le juger", déclare l'acteur.